Histoire

Qu’est-ce que l’assassinat de Concini ?

hist Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Histoire” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Favori de la reine Marie de Médicis, l’Italien Concino Concini (également appelé “Conchine” par les Français d’alors) est un des hommes les plus puissants du royaume de France, en 1617. Sa situation agace, toutefois, le nouveau roi Louis XIII qui décide de tendre un guet-apens au parvenu, afin de s’en débarrasser.

Une ascension fulgurante

Né en Toscane, le 23 novembre 1569, Concino Concini est le quatrième fils d’une famille de la noblesse italienne, installée non loin de Florence.

Après avoir étudié à l’université de Pise, le jeune homme se rend toutefois en France, pour rejoindre l’entourage de Marie de Médicis, également florentine.

Très mondain et prétentieux, selon toutes les sources qui lui étaient contemporaines, celui que l’on surnomme dès lors “Conchine” (une appellation due à la prononciation française de son patronyme) est également fasciné par les lieux de pouvoir.

Ainsi, en épousant Léonora Galigaï (une confidente et dame d’atours de Marie de Médicis), le courtisan entend accentuer sa présence auprès du couple royal, et ce, au grand dam du monarque Henri IV, très circonspect quant à l’attitude intrusive et ambitieuse du Florentin.

Cette vive défiance s’atténue néanmoins avec le temps, puisque le monarque (heureux d’avoir trouvé un partenaire de jeu de cartes agréable) confie à ce nouvel hôte le poste de premier maître d’hôtel et de premier écuyer du royaume.

Un cruel guet-apens

Après la mort tragique du roi, en 1610 (Henri IV est, en effet, assassiné par le tourmenté François Ravaillac) Concini étend son emprise sur les hauts lieux du pouvoir français.

Très influent au sein de la cour et – notamment – auprès de la reine veuve et régente Marie de Médicis, le Florentin exaspère grandement, par son autorité et son arrogance, le jeune Louis XIII, alors âgé de 16 ans.

Souhaitant ardemment gouverner seul, le dauphin décide, ainsi, de tendre un guet-apens à Concino Concini, avec l’aide du duc de Luynes et de quelques fidèles.

Celui qui disposait d’une armée personnelle de 7000 soldats se fait alors surprendre alors qu’il passe, seul, la porte d’accès du château du Louvre (le 24 avril 1617).

Des hommes du baron de Vitry l’y attendent et l’encerclent, pour finalement le cribler de balles avec leurs pistolets.

Dès cet instant, Concini est donc mort et Louis XIII se voit déjà roi.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre