Santé

Qu’est-ce que la « zone de combustion des graisses » ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Entre régimes et exercices physiques, nombreux sont ceux qui cherchent à perdre leurs kilos superflus. Pour affiner leur silhouette, certains cherchent à placer leur effort quotidien dans ce que l’on appelle la “zone de combustion des graisses”. Que savons-nous de cette notion?

Des efforts modérés pour maigrir?

Cette “zone de combustion des graisses” répond à l’idée qu’un effort physique modéré permettrait de brûler plus de graisse que de glucides.

Quand vous vous dépensez, votre corps a besoin d’énergie. Les principales sources en sont les graisses, ou lipides, et les sucres, ou glucides. Si l’effort est limité, l’organisme prélève l’énergie nécessaire dans ses réserves de graisse.

Quand il dépasse une certaine intensité, il a plutôt tendance à délaisser le stock de graisse et à puiser l’énergie dans les glucides, qu’il assimile plus rapidement. Même si cela peut paraître paradoxal, vous dépensez donc plus de graisse en marchant d’un pas soutenu qu’en faisant de la course à pied.

Les spécialistes considèrent ainsi qu’en vous maintenant à environ 60 % de votre capacité cardiaque maximale, vous avez l’opportunité de brûler le plus de graisse. C’est ce niveau d’effort qui correspond à la “zone de combustion des graisses”.

Elle est aussi calculée en mesurant, par rapport à un taux maximal, la quantité d’oxygène utilisée durant l’effort.

Une efficacité à relativiser

Comme toutes les moyennes, les chiffres avancés pour mesurer la zone de combustion des graisses n’ont qu’une valeur relative. En effet, cette zone n’est pas la même selon les personnes, car elle dépend de nombreux facteurs individuels.

De fait, elle est fonction de l’âge, du sexe ou du poids. Elle est également influencée par des facteurs génétiques ou les habitudes de vie. C’est ainsi que, pour les personnes en surpoids, cette zone de combustion des graisses est atteinte à un niveau d’effort moins intense.

Vous aurez plus de chance de perdre un peu de graisse en ne vous écartant pas de cette zone. Malgré tout, les résultats de votre entraînement ne seront pas spectaculaires. L’adoption de régimes alimentaires spécifiques et la durée de l’exercice peuvent cependant vous aider à perdre du poids.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre