Sciences

Qu’est-ce que la “taille cible parentale” d’un enfant ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
En général, les parents se demandent quelle taille auront leurs enfants à l’âge adulte. La stature des parents influe-t-elle sur celle des enfants? Pour en avoir le cœur net, ils peuvent calculer ce qu’on appelle la “taille cible parentale”.

La formule de Tanner

La croissance d’un enfant, et la taille qu’il atteindra à l’âge adulte, sont en partie conditionnées par la stature de ses parents. Pour se faire une idée plus précise, les parents peuvent utiliser une équation mathématique très simple, appelée la formule de Tanner.

Le mode d’emploi en est d’ailleurs indiqué dans les nouveaux carnets de santé, délivrés depuis avril 2018. Pour calculer la taille cible d’un garçon, il faut additionner la taille du père et celle de la mère, indiquées en centimètres, puis ajouter 13. Pour obtenir le chiffre souhaité, on divise en suite ce total par deux.

On obtient la taille cible d’une fille en procédant au même calcul, à une différence près. Aux tailles additionnées des deux parents, on retranche 13.

Il existe une variante de ce calcul. Elle consiste à ajouter les tailles des deux parents, puis à diviser le chiffre obtenu par deux, avant d’ajouter ou de soustraire 6,5 selon le sexe de l’enfant. Quel que soit le calcul choisi, on considère que cette taille cible est atteinte dans à peu près deux tiers des cas.

Une formule indicative

Cette taille cible n’est pas un indicateur d’une précision absolue. Le carnet de santé rappelle en effet que ce calcul comporte une marge d’erreur évaluée à 6 cm, en plus ou en moins.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que la taille à laquelle parviendra un enfant à l’âge adulte peut être déterminée par d’autres éléments. Un régime alimentaire équilibré, un temps de sommeil suffisant et la pratique régulière d’un sport sont des facteurs à prendre en compte pour expliquer le niveau de croissance d’un enfant.

Si elles jouent un rôle considérable dans la manière dont un enfant grandit, les prédispositions génétiques n’expliquent donc pas tout. Si c’était le cas, tous les enfants issus de parents de grande taille devraient être aussi élancés qu’eux.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre