Sciences

Quels sont les deux plus anciens ancêtres de l’ordinateur ?

anticythere

S'abonner au podcast
Le tout premier mécanisme  qui se rapproche de l’ordinateur et qui utilisé pour compter est le boulier. Il remonte à un temps précédent même l’écriture des nombres. Utilisé pour effectuer des additions et des soustractions, le premier exemplaire fut la table de Salamine, découverte en Grèce et utilisée en 300 avant Jésus-Christ.

Avant elle les Égyptiens en 500 avant JC comme les Perses et les grecs utilisaient des bouliers. Mais il n’en reste aucune trace car ils étaient fabriqués avec des matériaux périssables. On évoque même qu’un des premiers textes sumériens datant de 2500 avant Jésus-Christ en mentionne l’existence. Et chez les Mayas, les Incas et les Aztèques on retrouve également des dispositifs similaires.

Mais si on veut restreindre les origines de l’ordinateur à une machine plus perfectionnée c’est la machine d’Anticythère qui doit être considérée comme le premier vrai calculateur analogique utilisé pour calculer des positions astronomiques, éclipses ou position des étoiles par un mécanisme de roues qui faisait usage des mois Grecs et des signes du zodiaque. Cette machine fut trouvée dans une épave grecque datée de 150 avant Jésus-Christ.

Ce mécanisme de bronze comprenait un grand nombre de roues dentées, solidaires et réparties sur plusieurs niveaux. Le tout faisant apparaitre des inscriptions grecques.

Il n’existe qu’un seul exemplaire. Retrouvé en 1901 dans l’épave d’une galère romaine, près de l’île grecque d’Anticythère, entre Cythère et la Crète. Ses fragments sont conservés au musée national archéologique d’Athènes.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre