Sciences

Pourquoi les papillons colorés seraient plus en danger ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Parmi d’autres facteurs, la diminution de l’espace naturel et le réchauffement climatique mettent en péril les papillons de nos contrées. D’après les spécialistes, les espèces dotées d’ailes colorées seraient encore plus menacées que les autres.

Des papillons menacés

Les papillons ne parviennent pas à créer de chaleur interne. Pour se réchauffer, ou faire baisser leur température corporelle, ils doivent donc compter sur leur environnement.

Des scientifiques anglais ont voulu voir si, dans ce domaine, tous les papillons étaient à égalité. Ils en donc étudié des milliers, issus de près de 30 espèces différentes. Cette recherche, menée en deux temps, a duré plusieurs mois.

Ils se sont aperçus que les papillons aux ailes blanches ou légèrement teintées parvenaient mieux à se protéger de l’ardeur du soleil. Par contre, les papillons pourvus d’ailes aux couleurs plus vives n’avaient d’autre solution, pour se rafraîchir, que de se mettre à l’ombre.

Il semble que la taille des ailes joue également un rôle dans cette régulation de la température. Ainsi, de grandes ailes permettraient de mieux orienter la lumière du soleil.

C’est ainsi que le réchauffement climatique a entraîné, avec d’autres facteurs, une diminution notable de la population des papillons aux petites ailes colorées.

Comment protéger les papillons aux ailes colorées?

Les papillons sont des insectes indispensables à la pollinisation. Or certaines espèces sont menacées, notamment celles des papillons dotés d’ailes colorées. De quelle manière pourrait-on préserver ces insectes vulnérables?

IL n’est guère facile de limiter l’extension urbaine, qui grignote le milieu naturel où se développent les papillons. Cependant la végétalisation de nombreuses villes crée de nouveaux espaces verts qui servent de refuge aux insectes.

Pour entourer un terrain ou séparer des champs, jardiniers et agriculteurs édifient plus souvent des haies naturelles. En plus de servir de coupe-vent, elles abritent de nombreux spécimens de la faune et de la flore locales.

Les papillons aux ailes colorées y trouvent l’ombre et la fraîcheur nécessaires à leur développement. Ils pourraient aussi se réfugier dans la végétation de quelques fossés non défrichés ou à l’ombre des herbes plus hautes de quelques parcelles de pelouse.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre