Santé

Pourquoi les enfants sont infatigables ?

enf

S'abonner au podcast
Vos enfants semblent constamment débordés d’énergie alors que vous êtes fatigués régulièrement. Ne culpabilisez plus, la science a réussi à percer les secrets de la vitalité de vos bambins.

Une équipe de recherche implantée à l’Université Clermont-Auvergne en collaboration avec un laboratoire australien a étudié la résistance des enfants à l’effort. Leurs résultats sont étonnants.

Pour cette expérience, les capacités physiques des jeunes enfants ont été comparées à deux groupes témoins composés d’une part d’adultes non sportifs et de l’autre d’athlètes de haut niveau. L’âge des enfants participant à cette étude était compris entre 8 et 12 ans.

Après avoir réalisé des exercices, différentes constantes physiologiques comme la fréquence cardiaque, les niveaux d’oxygène et les taux d’élimination du lactate des différents groupes ont été analysées. Les conclusions ont été édifiantes. Le panel des enfants présentait une résistance à l’effort nettement plus forte que celles du groupe des non entrainés et fait très stupéfiant, leur niveau de récupération après un exercice physique est même supérieur à celui des athlètes.

Selon le Pr Sébastien Ratel, responsable de cette étude, l’organisme des enfants fonctionne différemment de celui des adultes. Lors d’un exercice physique intense, le corps a besoin d’énergie. Cette source d’énergie est stockée dans une molécule appelée ATP, la contraction d’adénosine-triphosphate. L’ATP peut être produit par voie aérobie à partir d’un sucre (le glycogène), de lipides et de l’oxygène présent dans le sang. L’autre voie de synthèse de l’ATP qui se déroule en absence d’oxygène est appelée métabolisme anaérobie. Ce type de réaction est responsable de la production d’acide lactique. Cette molécule, bien connue des sportifs entraînent une sensation de brûlure au niveau des muscles.

Le métabolisme aérobie est privilégié par l’organisme des enfants, de plus même lorsqu’il y a formation d’acide lactique, ce déchet biologique est plus facilement éliminé par le corps des plus jeunes. Cette étude montre également que leur rythme cardiaque retrouve un niveau normal plus rapidement que chez l’adulte. Donc après un effort intense, les enfants disposent de toute leur capacité physique dans un laps de temps nettement plus court que les adultes. Les résultats de cette recherche ont été publiés dans la très sérieuse revue « Frontiers in Physiology ».

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre