Sciences

Pourquoi dit-on un « bug » ?

bug

S'abonner au podcast
Bug en anglais signifie “insecte”.  Ce nom vient du tout premier incident informatique qui a été causé par un insecte.

Selon la légende la premier bug informatique daterait du 9 septembre 1947 – à 15h45 quand un papillon de nuit aurait fait dysfonctionner le calculateur Mark II de l’université Harvard aux Etats-Unis.  Grace Hopper travaillant sur place l’aurait retrouvé et conservé. Son journal d’entretien, conservé à la Smithsonian Institution, contient e effet encore aujourd’hui, le corps de la mite retirée  avec l’annotation « premier cas avéré de bug ayant été trouvé ». De là viendrait donc le nom de « bug ».

Mais en réalité il semble qu’on avait déjà recours à ce terme avant cet évènement puisque déjà dans les années 1870 Thomas Edison, entre autres, l’utilisait dans ses notes. L’anecdote de Hopper a donc plutôt contribué à la popularisation de l’expression.

Revenons un instant sur le rôle joué par les bugs, les insectes. Dès les années 1930, les premiers ordinateurs fonctionnaient  avec des amplificateurs à lampe et avaient la taille de pièces entières. En été, pour rafraichir les lieux, compte tenu de  la chaleur dégagée par les tubes il fallait ouvrir les fenêtres.  Et il arrivait que les insectes volants se collent aux tubes. Le choc thermique perturbait le fonctionnement du tube et par voie de conséquence de toute la machine.

Depuis les académiciens français ont francisé le terme bug qui est devenu “bogue”.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre