Culture G.

Pourquoi dit-on « prendre son pied » ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
C’est aux corsaires du 18ème siècle que l’on doit cette expression. Rappelons ici que les corsaires sont des marins au service du roi, contrairement aux pirates. Quand ces marins attaquaient et pillaient un bateau ils devaient partager le butin de façon équitable entre le roi, l’armateur et l’équipage. Pour se faire ils avaient recours à la longueur d’un pied, unité de mesure de 33 centimètres. Le pied servait donc à mesurer les quantités d’or ou d’autre marchandises trouvés à bord.

Les corsaires prenaient donc au sens propre leur pied pour s’attribuer leur part.

Quant à la connotation sexuelle de l’expression elle serait liée à l’utilisation faire ensuite par les corsaires d’une partie de leur argent. Ils prenaient leur pied et allaient passer du bon temps en avec les prostituées.

Mais il me faut vous signaler une autre hypothèse, même si elle est moins retenue. Selon celle-ci, l’expression “prendre son pied” ferait référence à une position sexuelle datant de l’Antiquité. Pendant l’acte elle consisterait pour la femme à attraper son pied dans le but d’avoir plus de plaisir. Et il est vrai que sur de nombreuses représentations la femme est représentée à l’apogée de son plaisir son pied en main.

Mais le rapport entre le plaisir et la saisie du pied n’est quand même pas évident, aussi je vous invite à ne retenir que la première hypothèse liée aux corsaires.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre