Voyage

Pourquoi Brasilia est la capitale du Brésil ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Inaugurée en avril 1960, Brasilia, édifiée au milieu d’un paysage semi désertique, devient la nouvelle capitale du Brésil. Construite dans un style moderne par l’architecte Oscar Niemeyer, cette ville devait permettre de recentrer l’administration du pays.

Une capitale plus centrale

La volonté de donner une nouvelle capitale au Brésil n’était pas nouvelle. Cet immense pays en avait déjà changé. En effet, en 1763, Rio de Janeiro remplace Salvador de Bahia, qui était elle-même la capitale du pays depuis 1549.

Mais ces deux villes littorales semblent se tenir à l’écart du reste du pays. Aussi, dès 1891, les autorités prévoient-elles de donner au Brésil une capitale plus centrale. Pour donner plus de solennité à cette promesse, on l’inscrit dans la Constitution.

Il faudra malgré tout attendre 1956 pour que le président Kubitschek décide de créer une nouvelle capitale “ex nihilo”. Et c’est ainsi que, le 21 avril 1960, jour anniversaire de la mort d’un héros de l’indépendance brésilienne, on inaugure en grande pompe une nouvelle capitale, Brasilia. Elle se dresse au milieu des plateaux arides du Centre-Ouest du pays, loin de toute habitation.

Une ville moderne

Situer la nouvelle capitale au centre du pays permettait à la fois de mieux l’administrer et de s’en approprier toute l’étendue.

Les plans de la nouvelle ville sont confiés à l’urbaniste Lucio Costa. Ils sont structurés autour de deux axes, dont l’un suit une ligne courbe. Leur croisement forme une immense croix.

Autour de ces axes, les avenues forment des cercles concentriques. Des monuments futuristes, aux lignes courbes et épurées, s’y élèvent peu à peu. Ils sont dus au talent de l’architecte Oscar Niemeyer, qui reçut un prix pour son travail.

Les bâtiments qu’il y construit, emblématiques du style dit international, confèrent à Brasilia un cachet inimitable. Érigée au centre d’une immense esplanade, la cathédrale se dresse comme une couronne gigantesque, ouverte sur le ciel.

Les monuments officiels, qui bordent l’Axe monumental, mêlent la ligne droite à l’harmonie des courbes. Des places immenses aèrent cette ville neuve et des plans d’eau démultiplient les arches et les lignes harmonieuses des palais officiels.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre