Sciences

Porter un masque permet-il de brouiller la reconnaissance faciale ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
L’actuelle épidémie de coronavirus, qui incite les gens à porter des masques chirurgicaux, rend la reconnaissance faciale plus difficile. C’est dans ce contexte qu’une société chinoise annonce avoir résolu le problème.

Une technologie très au point

Un groupe chinois vient de concevoir une technologie capable d’identifier des personnes portant un masque chirurgical. Le taux de réussite serait de l’ordre de 95% et pourrait être encore amélioré.

C’est d’abord pour répondre aux besoins du secteur de la santé, qui tenait à mieux identifier le personnel médical, que cette société spécialisée a perfectionné sa technique de reconnaissance faciale.

L’épidémie de coronavirus la rendant encore plus utile, l’entreprise a hâté la mise au point de son dispositif. Pour ce faire, elle a notamment testé son efficacité sur ses employés, qui lui ont fourni des photos où ils apparaissaient masqués. Elle a également mobilisé, depuis janvier 2020, une équipe de techniciens se consacrant à ce seul projet.

Les responsables de la firme chinoise voient cependant une limite à l’identification de personnes masquées. Si, en plus du masque, elles portent des lunettes de soleil, le dispositif aura du mal à les reconnaître.

Des objectifs à préciser

La reconnaissance faciale est très utilisée en Chine. Cette technologie est d’ordinaire utilisée à des fins de surveillance et pour renforcer la sécurité.

C’est bien ainsi que l’entendent la plupart des pays qui y ont recours. Et cette technologie ne permet pas seulement de reconnaître des personnes dont le visage est en partie recouvert par un masque, elle identifie aussi les hommes barbus.

C’est pour mieux les identifier que des pays comme la Turquie ou le Pakistan ont adopté la technique de reconnaissance faciale mise au point par la société chinoise.

Par ailleurs, il n’est pas exclu que cette technologie soit utilisée pour identifier des manifestants masqués. En effet, plusieurs pays emploient déjà la reconnaissance faciale pour connaître l’identité des personnes qui manifestent. Il ne s’agirait donc que d’une extension du dispositif.

Le système mis au point par l’entreprise chinoise permettrait également aux autorités, grâce à l’adjonction d’un capteur de fièvre, de prendre la température corporelle des passants. Une fonctionnalité très utile dans le contexte actuel de pandémie.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre