Sciences

Pourquoi la peau des doigts se plisse dans l’eau ?

pl

S'abonner au podcast
Avez-vous déjà regardé vos doigts se friper lorsque vous les laissez dans l’eau ? Loin d’être un simple changement esthétique, ce processus a en fait une réelle utilité. Quelle est la raison de ce changement d’aspect de la peau des doigts ?

Un changement actif

Pendant longtemps, les scientifiques ont pensé que le plissement de la peau sous l’effet de l’eau était une adaptation passive de notre corps à son environnement. En effet, la théorie voulait que l’eau s’infiltrant sous les cellules de la peau la faisait gonfler. Or, selon des études réalisées au XXe siècle, le processus de plissement de la peau des doigts est en fait bien différent.

En 1930, une étude a prouvé que la peau des doigts ne se plissait pas sous l’eau lorsque le système nerveux sympathique était bloqué. L’apparition des plis et donc contrôlée par notre système nerveux. Comment ça marche ?

Lorsque les mains et les pieds sont immergés dans l’eau, le système nerveux sympathique déclenche immédiatement la vasoconstriction des capillaires des doigts. La taille des vaisseaux sanguins situés dans les extrémités diminue alors. Comme le volume des doigts diminuent, mais que la peau garde la même taille, celle-ci se plisse.

Puisque le plissement de la peau des doigts et des orteils est d’origine nerveuse, ce changement doit donc avoir une utilité. Quelle est-elle ?

Les doigts fripés : une vraie utilité

Récemment, c’est le chercheur Tom Smulders qui a su expliquer l’utilité de la peau des doigts qui se fripe. Pour ce faire, il a recruté des volontaires et leur a fait placer les doigts dans l’eau chaude pendant 30 minutes. Suite à cela, il leur a demandé d’attraper des billes sèches et des billes mouillées. La même expérience a été répétée avec les doigts secs.

Le résultat de l’expérience est frappant ! Il est beaucoup plus facile d’attraper des objets mouillés lorsque la peau des doigts est plissée. Comme les sillons des pneus de voiture, les plis de la peau semblent lui apporter plus d’adhérence.

Les évolutionnistes expliquent ce phénomène comme une adaptation du corps qui remonterait certainement à un de nos ancêtres, un primate se déplaçant à 4 pattes. Cette théorie expliquerait pourquoi le plissement de la peau apparaît sur les doigts et les orteils et pourquoi les macaques japonais disposent de la même faculté.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre