Tech/Science

Est-on protégé des balles sous l’eau ?

balles eau

Si vous êtes poursuivi par des personnes armées qui vous veulent du mal il peut vous venir à l’idée (si l’occasion se présente) de plonger dans l’eau, que ce soit une rivière, un lac ou la mer, peu importe. En y plongeant vous pensez y être à l’abri des balles. Et vous auriez raison !

En nageant le plus profondément possible vous échapperiez à coup sûr à des tirs d’armes à feu. Et même à une profondeur de quelques dizaines de centimètres vous seriez déjà à l’abri. En effet les balles progressent très mal dans l’eau. Elles perdent toute efficacité létale.

Pourquoi ? Tout simplement en raison de la densité de ce milieu. L’eau est à peu 800 fois plus dense que l’air. La vitesse à la bouche, c’est-à-dire à la sortie du canon, pour une balle d’armes de poing est comprise entre 250 et 500 m/s. Dans le cas des fusils elle est comprise entre 800 et 1 100 m/s. Mais lorsqu’elle rencontre de l’eau cette vitesse est immédiatement ralentit car les frottements avec le liquide sont très importants. La vitesse est tellement réduite dès les premiers 30 centimètres que si une balle vous touche au-delà de cette profondeur elle ne vous tuera pas.

Autre raison, une balle tirée par un tireur hors de l’eau ne pénètrera pas dans ce milieu perpendiculairement. Ainsi les balles étant légères, tourbillonnent, sont déstabilisées, ce qui les ralentit encore plus et diminue la distance qu’elles peuvent parcourir.

S’il vient à votre poursuivant l’idée saugrenue de tirer avec l’arme déjà dans l’eau (encore faudrait-il qu’il soit équipé d’une arme spéciale) c’est encore pire. Un norvégien a fait il y a quelques années l’expérience. La balle tirée d’un fusil d’assaut ne traversa que 75 centimètres d’eau avant d’aller se poser au fond de la piscine.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre