Culture Générale

Doit-on dire « chocolatine » ou « pain au chocolat » ?

pain au chocolat

Pour le pain au chocolat ou chocolatine, à la différence d’autres viennoiseries, il n’y a pas de date précise à laquelle situer le premier exemplaire, car il s’agit d’une simple déclinaison du croissant.

Aussi il est difficile de trouver son origine exacte. D’où l’absence de nom fixe. Pour certains le pain au chocolat nait au XVe siècle dans la région Aquitaine sous le règne de l’Angleterre. Les anglais auraient ainsi donné au pain au chocolat le nom de chocolatine, compris comme du « chocolate in ». Mais des problèmes de chronologie rendent cette thèse caduque.

Selon d’autres théories le pain au chocolat serait arrivé en France au XIXe siècle grâce au  boulanger autrichien Auguste Zang, qui aurait importé ces viennoiseries à Paris sous le terme de « Schokoladencroissant », abrégé en « schokoladen » par les français puis transformé en « chocolatine » par défaut de prononciation. Cette thèse est parfois retenue mais tout cela est flou.

L’hypothèse la plus souvent citée est qu’à l’origine le « pain au chocolat » était un petit pain, voire un bout de baguette, fourré avec un morceau de chocolat pour le goûter des écoliers. Il s’agissait bien de pain donc. Cela plaide largement en faveur du nom  « pain au chocolat ». C’est pourquoi il me semble que cette appellation devrait retenue universellement !

Pourquoi ne pas régler la question en adoptant la dénomination belge de « couque au chocolat » !


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir en exclusivité les meilleures chroniques et avoir une chance de gagner le livre "500 Choses à savoir" !

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre