Culture G.

D’où vient le chausson aux pommes ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Je vous ai déjà parlé de l’origine de plusieurs pâtisseries parmi lesquelles le baba au rhum et la tarte tatin. Aujourd’hui je vous propose de nous pencher sur l’origine du chausson aux pommes. Elle fait écho à une situation sanitaire que nous connaissons désormais tous, une épidémie.

On en trouve mention dans le dictionnaire Le Petit Robert dès 1783. Mais en réalité il semble que ce gateau soit bien plus ancien. De nombreuses sources datent sa création au 17e siècle. 

A cette époque un effroyable épisode de peste frappe la France. Notre pays est touché par la deuxième pandémie de peste de son histoire. Dans ce contexte en 1630, à St-Calais, dans la Sarthe, «le fléau de Dieu» comme on la nomme, fait des ravages. Les habitants se confinent chez eux de peur d’être infectés.

Quand l’épidemie finit par ralentir quelque peu, une jeune châtelaine décide de réaliser le premier dimanche du mois de septembre, un gros gateau qualifié de «pâté de pommes»; et de le distribuer aux survivants. Il s’agirait là de la première version du chausson.

Puis plus rien. Il faut attendre le 18e siècle pour le retrouver, cette fois sous son appellation définitive, “chausson aux pommes”. Une formule qui fait référence à sa préparation. En effet, on met les pommes dans la pâte comme l’on chausse une chaussette !

Depuis, tous les premiers dimanches de septembre a lieu une procession qui commémore la fin de l’épidémie. Et bien sûr on y vend des chaussons aux pommes en souvenir de la première distribution effectuée par la chatelaine.

Attention l’épidémie de peste qui a vu naitre le chausson aux pommes ne doit pas être confondue avec la célèbre peste noire, qui vise elle, principalement la peste bubonique qui a sévi au Moyen Âge, au milieu du 14e siècle. Touchant l’Eurasie, l’Afrique du Nord et peut-être l’Afrique subsaharienne elle a tué de 30 à 50 % des Européens en cinq ans, soit à peu près 25 millions de morts.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre