Culture Générale

Pourquoi New York est surnommée “Big Apple” ?

big

S'abonner au podcast
A première vue, peu de rapport entre une grosse pomme, “big apple” en anglais, et la ville de New York. Alors comment expliquer qu’il s’agisse pourtant de son surnom ?

L’honnêteté m’oblige à vous dire qu’il existe plusieurs hypothèses. Je vous les livre dans la version qui est le plus souvent rapportée mais à chaque fois il existe des variantes.

Selon la plus communément admise, c’est en raison d’un célèbre journaliste sportif américain qui vécut durant la première partie du 20e siècle. Son nom, John J. Fitz Gerald. Dans les années 1920 il couvrait pour son journal, le New York Morning Telegraph les courses hippiques, des courses particulièrement populaires à l’époque.

Un jour de 1921, ce journaliste surprend une conversation entre deux jeunes garçons d’écurie. Ils utilisent le mot “apple” pour désigner les récompenses offertes aux vainqueurs des plus courses les plus importantes. Les lots donc. Fitz Gerald décide alors que nommer sa rubrique, dans le journal, “Around the Big Apple”, “Autour de la grosse pomme”.

Selon une variante ces garçons étaient des afro-américains travaillant aux champs de courses de la Nouvelle-Orléans, et pour eux la Grosse Pomme était New York. Et le rêve de tout garçon qui a déjà enjambé un pur-sang et le but de tous les jockeys était d’y aller.

Mais comme je vous l’ai dit, d’autres explications existent.

On raconte ainsi par exemple que les joueurs de jazz utilisaient cette expression, “Big Apple” pour parler de la boule d’angoisse, signe de gros tac qui prenait certains d’entre eux avant un concert.

On dit aussi que dès le 19e siècle l’expression “Big Apple” était connue. Une certaine Eve, aristocrate new yorkaise, ouvrit une maison close pour les hommes de bonne famille. On raconte qu’elle les appelait “mes irrésistibles pommes”.

Enfin on souligne que les Européens arrivant pour la première fois aux Etats Unis, mettaient les pieds en premier à New York. Certains avaient pour devise de vouloir « croquer la vie à pleines dents », traduit en anglais par « crunch the apple ». La ville de New York serait alors devenue « Big Apple ».

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre