Santé

Pourquoi ne maigrit-on pas davantage avec un bracelet connecté ?

connecte

Contrairement à une idée reçue, les bracelets connectés qui permettent de suivre son activité physique ne permettent pas de perdre du poids plus facilement.  Au contraire il semblerait qu’ils y soient néfastes.

Ces capteurs fonctionnent tous de la même façon : ils suivent le mouvement, le rythme du cœur et la température. Ils  permettent de fixer des objectifs et préviennent l’utilisateur des exercices à effectuer pour les atteindre. Mais à l’université de Pittsburgh aux États-Unis on a voulu se prononcer scientifiquement sur l’efficacité réelle de ces appareils sur la perte de poids. Pour cela les chercheurs ont suivi pendant deux ans 470 personnes de 18 à 35 ans, obèses ou en surpoids, c’est-à-dire que leur indice de masse corporelle se situait entre 25 et 40.

Tous ont été soumis à un régime avec obligation de faire du sport. Apres quelques mois le groupe a été scindé en deux. Les uns avaient un suivi en ligne de leur activité. Les autres un traqueur d’activité placés à l’avant-bras.

Résultat : tout le monde a maigri. Point positif. Mais, et c’est une surprise, ceux qui avaient utilisé le traqueur d’activité ont perdu moins de poids (3,5 kg) que les autres (5,9 kg).

Conclusion : le traqueur d’activité est contre-productif. Loin d’accentuer la perte de poids, il la freine. Il semblerait que le bracelet ait un effet de déresponsabilisation. Celui qui le porte surveille moins son comportement alimentaire car il sait qu’un appareil le rappellera à l’ordre s’il n’agit pas bien.


1 commentaire

1 commentaire

  1. Sanglerat

    4 juillet 2017 at 7 h 37 min

    bonjour,
    j’ai bien peur que l’interprétation de l’étude donnée soit discutable.
    En effet si l’on lit l’étude citée on constate qu”elle comparait 2 populations ayant une activité physique :
    L’une assurait le suivi de l’activité via un tracker
    L’autre devait noter par écrit et reporter manuellement ses activités

    La seule chose que l’étude démontre est que si l’on fait un suivi détaillé et écrit de son activité nous sommes plus impliqués que si ce suivi est automatisé. En tout état de cause rien n’est dit concernant une activité sans suivi par rapport à une activité suivie (manuellement ou automatiquement)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre