Sciences

Pourquoi l’océan va changer de couleur ?

coul

S'abonner au podcast
Bleu turquoise, foncé ou vert émeraude, la couleur des océans varie selon les latitudes. Mais aujourd’hui une nouveau phénomène intervient. Le changement climatique. Et celui-ci pourrait faire changer la couleur de l’eau dans les années à venir.

D’où vient la couleur de l’océan?

La couleur de l’océan dépend de la manière dont les rayons du soleil interagissent avec la surface de l’eau. La loi principale à connaitre est que les molécules d’eau peuvent absorber l’essentiel de la lumière, sauf la couleur bleue, qui est seule réfléchie. C’est pour cela que nous voyons l’eau la plupart du temps, bleue.

Mais quand la surface de l’océan est tapissée de phytoplancton, composé d’algues microscopiques, les choses se passent de manière différente. En absorbant le rayonnement solaire, elles digèrent davantage le bleu que le vert. C’est pourquoi l’océan s’habille alors de vert.

Cependant les chercheurs soupçonnent que l’élévation des températures due au réchauffement climatique peut modifier l’équilibre d’écosystèmes comme le phytoplancton. En effet, ce climat plus chaud peut entraîner la disparition d’espèces de plancton adaptées à des températures plus fraîches.

Le réchauffement climatique perturbe aussi la circulation des courants marins, limitant ou modifiant la migration du phytoplancton d’une zone à l’autre. En changeant la disposition du phytoplancton à la surface des océans, ce phénomène climatique devrait aussi en modifier la couleur.

Vérifier l’hypothèse

Des chercheurs américains ont voulu en avoir le cœur net. Pour cela, ils se sont servis des observations des satellites, qui mesurent la présence de la chlorophylle à la surface des océans, et donc du phytoplancton qui en contient.

Sur la base de ces données, ils ont mis au point un modèle prenant en compte une certaine élévation des températures ainsi que la façon dont le phytoplancton absorbait la lumière du soleil.

En augmentant la température de 3 degrés à l’horizon 2100, plus de la moitié de la surface des océans devrait changer de couleur. À condition toutefois que les émissions de gaz à effet de serre ne diminuent pas.

Dans les régions tropicales, les océans seraient plus bleus, tandis qu’ils prendraient une teinte plus verte vers l’équateur et les pôles. Ces changements de couleurs, cependant, seraient peu visibles à l’œil nu.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre