Santé

L’adage “une grossesse, une dent” est-il une réalité ?

dent

S'abonner au podcast
Cette formule connue aussi comme “un enfant, une dent” exprime l’idée que la mauvaise santé dentaire des femmes enceintes est due à leur grossesse. S’agit-il d’un mythe ?

Il est parfaitement exact que les femmes enceintes ont souvent des pathologies bucco-dentaires. Plus de 50% d’entre elles ont des caries. En moyenne trois. Certains en concluent que le fautif est le bébé. Il utiliserait toutes les réserves en calcium de la mère, conduisant à déminéraliser les siennes. Mais c’est absolument faux.

Les problèmes bucco-dentaires des futures mères s’expliquent plutôt par les hormones. C’est le cas par exemple de la gingivite gravidique, cette inflammation des gencives qui les rend rouges, douloureuses avec même dans certains cas des saignements. Elle intervient souvent à la fin du premier trimestre et se poursuit jusqu’à la fin de l’allaitement. On sait aujourd’hui qu’elle est causée par les changements hormonaux.

On explique ce phénomène de la façon suivante: les hormones vont s’imprégner dans les récepteurs situés dans les gencives. Celles-ci deviennent alors plus réactives aux dépôts de plaque sur les dents. D’où la fréquence des gingivites chez les femmes enceintes.

Autre explication, les changements comportementaux. Les femmes enceintes ont souvent tendance à grignoter davantage, et sont fréquemment attirées par les aliments sucrés; ce qui cumulativement augmente le risque de carie.

Enfin, alors qu’elles sont normalement très suivies du point de vue médical pour leur santé et celle de leur bébé, les femmes enceintes négligent souvent leur santé bucco dentaire. Souvent par peur des conséquences sur leur grossesse. Elles vont donc moins souvent consulter un dentiste. Même en cas de douleurs seules 30% d’entre elles s’y rendent.

Pourtant tous les soins les plus pratiqués sont possibles durant la grossesse. Bien au contraire ne pas se rendre chez le dentiste en cas de problème peut être dangereux. En effet une carie non traitée peut entrainer une cellulite maxillo-faciale qui est, elle, une urgence vitale chez les femmes enceintes. C’est une des raisons pour lesquelles l’Assurance maladie a lancé une consultation dentaire remboursée à 100% à partir du quatrième mois de grossesse.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre