Tech/Science

Pourquoi le Japon tue-t-il des baleines ?

japon chasse baleine

Une nouvelle campagne de chasse à la baleine vient de s’achever. Lancée par le Japon en juin dernier elle a été l’occasion de tuer 177 animaux. Un nombre qui vient s’ajouter aux quelques 10.000 cétacés que le pays aurait chassés depuis 1987.

Alors que la communauté internationale ne cesse de lui demander de cesser cette activité, le Japon refuse d’obtempérer et poursuit la chasse. Pourquoi ?

Il faut d’abord comprendre que la consommation de baleine n’y date pas d’hier. Au Japon, pays historique de pêcheurs, le cétacé a été chassé pendant des siècles. Au XIIe siècle la pêche a commencé à s’organiser avec l’utilisation de lances. La baleine était alors consommée par la population surtout côtière et citadine, beaucoup moins par les Japonais résidant à l’intérieur des terres.
Ensuite après la Seconde guerre mondiale l’essor de cette pêche fut très important. Ces animaux ont alors servi à nourrir une population affamée. Protéinée et bon marché, elle était à cette époque le plat du pauvre. En 1947, 45% de la viande consommée dans le pays était de la viande de baleine. Mais ensuite la consommation a décru. Aujourd’hui cette tradition millénaire s’essouffle nettement.

En plus de sa viande, la baleine a longtemps été chassée pour son huile, ses os et sa peau. Par exemple avant le XXe siècle, l’huile était ainsi utilisée comme combustible pour les lampes à huile. Mais aujourd’hui ce n’est plus le cas.

La raison officielle – la seule qui soit mise en avant par le gouvernement – est la recherche scientifique, censée servir à étudier les habitudes et l’évolution des cétacés. En réalité cet  argument apparu à partir de 1986, précisément quand la Commission baleinière internationale a pris la décision d’interdire la chasse commerciale, n’est qu’un prétexte.  Il s’agit bel et bien d’une chasse commerciale déguisée en “pêche scientifique” par ailleurs déjà déclarée illégale par la Cour internationale de justice. En effet il n’est plus besoin aujourd’hui de tuer ces animaux pour les étudier.

Il faut donc se résoudre à considérer que le Japon continue de chasser la baleine pour différentes raisons : mélange de traditions, raisons commerciales, consommation directe mais aussi raison administrative. Les agences de pêche qui dépendent du ministère de l’Agriculture font en effet pression  pour continuer à bénéficier des crédits des programmes de chasse. Mettre fin à cette pratique consisterait par ailleurs à supprimer un pan entier de l’administration.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre