Voyage

Pourquoi la Jamaique est souvent associée au cannabis ?

jama

S'abonner au podcast
Ancienne colonie britannique, la Jamaïque devient indépendante en 1962. Et vous le savez, cette île des Caraïbes, patrie de Bob Marley, est souvent associée à la culture et à la consommation de cannabis. Cela s’explique par des raisons à la fois culturelles et religieuses.

Une plante très appréciée

Le cannabis, que les Jamaïcains appellent “ganja”, entretient avec cette île des Caraïbes des rapports étroits. La plante fut importée au milieu du XIXe siècle pat la main-d’œuvre indienne, à laquelle eurent largement recours les autorités britanniques.

Le climat tropical de la Jamaïque convenant bien au cannabis, il se développe sans véritable entrave. De nombreux Jamaïcains fument régulièrement la “ganja”, avec d’autant plus de liberté que sa culture et sa consommation ne sont interdites qu’en 1913.

Les raisons d’un succès

Le libéralisme des autorités explique en partie la popularité du cannabis. On l’a vu, son interdiction fut assez tardive. Après l’indépendance, la consommation de cannabis fut largement tolérée. Et finalement, en 2015, son usage fut dépénalisé.

Il est désormais possible de consommer du cannabis pour des raisons médicales et religieuses. Cette clause étonnante s’explique par l’histoire particulière de la Jamaïque.

C’est sur cette île des Caraïbes qu’apparaît, dans la première moitié du XIXe siècle, un mouvement religieux associé au cannabis. Ce mouvement des rastafaris voyait dans l’Empereur d’Éthiopie, Hailé Sélassié Ier, une sorte de Messie ou de réincarnation d’une de leur divinités.

Or, le cannabis joue un rôle central dans le culte des rastafaris. Elle est en effet considérée comme une herbe sacrée. Sa consommation permet à ses adeptes d’entrer en transe. C’est dans cet état extatique qu’ils parviennent à entrer en contact avec leur dieu.

Le lien entre le cannabis et les rastafaris est encore renforcé par la découverte supposée de cannabis dans la tombe du roi d’Israël Salomon. Or, le Négus Hailé Sélassié prétendait descendre de Salomon.

La popularité du cannabis en Jamaïque vient aussi du rôle joué par Bob Marley. Le mythique chanteur de reggae, gloire du pays, ne faisait pas mystère de son goût pour le cannabis. C’était aussi le plus célèbre adepte du mouvement des rastafaris.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre