Sciences

Faut-il sauter dans un ascenseur en chute libre ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Le scénario est le suivant. Vous êtes enfermé dans un ascenseur qui se trouve à plusieurs étages de hauteur puis il s’arrête et chute. L’idée peut alors vous venir d’attendre puis de sauter afin de ne pas subir le choc à l’impact. Vous vous persuadez que si vous sautez au bon moment vous vous souleverez juste assez pour nerien ressentir. Cela serait-il efficace ?

Avant de répondre à cette question il faut prendre conscience du fait que tout comme l’asceneur, vous tombez également. Lorsque le plancher de l’ascenseur s’arrêtera brusquement en heurtant la base de la cage d’ascenseur, vous allez vous aussi vous arrêter brusquement. Mais à cause de votre saut, vous tomberez plus lentement que l’ascenseur. La vitesse à laquelle vous heurterez le sol de l’ascenseur (soudainement arrêté) correspondra à la vitesse de l’ascenseur moins votre vitesse de saut.

Il est plus facile de raisonner en hauteur. A quelle hauteur était l’ascenseur quand il est tombé et à quelle hauteur sautez-vous ? Soyons optimistes et disons que vous êtes un sportif acompli et que vous effectuez une saut vertical de 70 centimètres.
Si vous tombez d’un étage (3 mètres), vous heurtez le sol comme si vous tombiez de 80 centimètres. Vous n’aurez que 0,8 secondes pour réagir mais vous devriez vous en sortir.
Si vous tombez de trois étages (9 mètres), cela revient à impacter le sol comme si vous tombiez de 4,7 mètres. Votre situation personnelle est passée de probablement mort à vivant mais certainement blessé.
Enfin s’il s’agit d’une chute de cinq étages (15 mètres), c’est comme si vous heurtiez le sol de 9 mètres, Vous aurez 1.7 secondes pour réagir mais vous serez certainement mort.

Un épisode de la série Mythbusters a montré que trouver le bon timing était très difficile. Si vous sautez un peu trop tard, vous touchez le sol, cela ne sert donc à rien, et si c’est un moment trop tôt, vous vous cognez la tête au plafond de l’ascenseur puis êtes touché le choc de l’ascenseur contre le sol.

En conclusion, il vaut mieux compter sur les systèmes de sécurité des ascenseurs. Il est en effet pratiquement impossible pour un ascenseur de tomber en chute libre. Dès le 19ème siècle ils disposaient presque tous d’un système de freinage qui fait que dès que l’accélération dépasse un certain seuil, des bras se déploient et viennent frotter contre les guides de la cabine. Aujourd’hui ils sont également équipés de câbles multiples et de freins électromagnétiques. Ainsi les ascenseurs ne seraient responsables que de 27 morts par an, sur 18 milliards de trajets annuels.

Mais si vous voulez quand même connaitre une technique en cas de chute libre, la meilleure chose à faire selon les chercheurs semble de rester étendu sur le sol, au centre de la cabine. Cela dispersera les forces de l’impact sur une plus grande partie de votre corps.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre