Santé

Faire le ménage équivaut-il à faire du sport ?

menage

S'abonner au podcast
Malheureusement il n’y a pas d’équivalence entre la pratique d’une activité sportive et le fait de faire le ménage. C’est ce qu’il ressort d’une étude menée en Angleterre sur plus de 4500 personnes qui a consisté analyser la dépense physique liée à la réalisation de multiples tâches d’intérieur.

Le résultat semblait incertain puisqu’une étude précédente avait montré que la répétition de certaines activités domestiques soutenues comme tondre le gazon ou bêcher vigoureusement son jardin conduisait à une diminution de 19% du risque de mortalité.

Pourtant selon cette nouvelle étude le résultat est sans appel: faire le ménage requiert beaucoup moins d’efforts que pratiquer un véritable sport.

Par exemple si vous prenez une demi-heure pour passer l’aspirateur vous brulerez à peu près 130 calories alors que si vous passez le même temps sur un vélo vous en dépenserez 400.

De plus l’étude apporte une précision étonnante mais finalement logique au vu des ces résultats. Les personnes qui incluent dans leur quota d’activité physique hebdomadaire les tâches ménagères qu’elles effectuent ont en moyenne un indice de masse corporelle plus élevé que les autres. Par ailleurs le risque de maladies cardiovasculaires augmenterait plus les activités domestiques seraient décomptées dans le bilan des activités physiques d’une personne.

Ainsi si les campagnes de santé publique encouragent la population à faire au moins 150 minutes de sport par semaine, entendu comme une activité physique “modérée à vigoureuse”, il ne faut pas considérer que les tâches domestiques peuvent y être assimilées.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre