Santé

Pourquoi les enfants Amish ont moins d’asthme ?

amish asthme

S'abonner au podcast
Vous connaissez les Amish, ce groupe religieux aux Etats Unis qui refuse le style de vie moderne. Ses membres ont leurs propres écoles, leur langue (un dialecte allemand) s’habillent de façon traditionnelle et il se déplacent en carriole à cheval. On en dénombre à peu près 280.000 aux États-Unis.

Il existe un autre groupe assez similaire mais qui a tout de même des différences : les Huttérites.  Si les Amish vivent dans des fermes laitières où ils utilisent des chevaux comme moyen de transport et pour les travaux, les Huttérites eux utilisent des outils modernes pour exploiter leurs fermes. Ils sont donc moins en contact direct avec les animaux.

Entre ces deux groupes des ancêtres génétiques communs, des migrants d’Europe centrale. Du point de vue alimentaire ils boivent du lait cru, font vacciner leurs enfants qui sont nourris au sein. Enfin ils n’acceptent pas d’animaux domestiques à la maison.

Pourtant un point majeur les sépare : le taux d’asthme chez les enfants. 5 % chez les Amish, c’est-à-dire la moitié de la moyenne nationale américaine. Au contraire, 21% chez les enfants Huttérites.

Comment expliquer ces résultats ? Cette différence s’expliquerait selon les scientifiques par un type de poussières présents à l’intérieur des maisons des Amish. Leurs granges étant plus proches des maisons, les enfants y sont tout le temps en contact avec une riche production microbienne. Celle-ci se trouve partout, pas uniquement dans les poussières mais dans l’air qu’il respire. Et c’est précisément cette production microbienne des granges, du foin et de tout ce qui s’y trouve qui pousse le système immunitaire des enfants Amish à combattre l’asthme de façon très efficace.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre