Culture Générale

Pourquoi écrivons-nous de gauche à droite ?

écriture

Au tout début de l’écriture en Mésopotamie et en Égypte vers 3000 avant JC, le sens de l’écriture n’était pas fixé. Certains textes étaient écrits de haut en bas, d’autres à l’horizontale, de droite à gauche ou l’inverse.
Ensuite tout va changer. Avec le développement de l’enseignement scolaire il faut unifier le sens d’écriture. Deux façons d’écrire vont alors naitre et se diffuser dans des régions du monde différentes.

En Égypte tout d’abord, les scribes étaient assis en tailleur à même le sol écrivaient sur des  rouleaux de papyrus qui pouvaient atteindre plusieurs mètres de long. Ils tenaient le roseau avec lequel ils écrivaient de la main droite car ils utilisaient leur main gauche pour tenir leur rouleau de papyrus déplié.  Or dans cette position il était plus pratique pour eux d’écrire de droite à gauche. C’est ainsi que les Égyptiens adoptèrent le sens droite-gauche, par la suite transmis aux Hébreux, aux Araméens puis aux Arabes.

Les scribes mésopotamiens quant à eux, n’écrivaient pas assis mais debout. Les tablettes de bois sur lesquelles ils écrivaient étaient rigides. Ils leur fallait les creuser à l’aide d’ un poinçon. Or la position de la main était telle qu’ils auraient caché le texte s’ils avaient écrit de droite à gauche. Ils se mirent donc naturellement à écrire dans l’autre sens. Cette technique fut transmise aux Phéniciens puis aux Grecs et aux Romains. Notre écriture dérive directement de ces derniers.

A noter que l’écriture à l’encre et le fait que la majorité de la population soit droitière a dû encourager l’écriture de gauche à droite, car sinon la main aurait tendance non seulement à masquer les derniers mots écrits mais aussi à passer sur l’encre encore fraiche.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre