Santé

D’où vient le bruit quand on fait craquer ses articulations ?

craquement doigt

S'abonner au podcast
Quel est le mécanisme expliquant le bruit, lorsqu’on fait craquer les articulations d’un de ses doigts ? Des chercheurs de l’université de l’Alberta au Canada ont réalisé des IRM pour le savoir.

Résultat, le bruit est causé par l’apparition rapide d’une cavité, un espace vide donc, dans l’articulation dite synoviale, qui se remplit alors de gaz. Une fois que les os se séparent soudainement, il n’y a plus de fluide synovial pour remplir l’espace. Donc une cavité apparaît et c’est cela qui est associé au son.

Pour parvenir à cette conclusion, on a en particulier étudié les doigts d’une personne capable de les faire craquer sur commande. Son doigt a été inséré dans un tube qui le tirait lentement jusqu’à ce que l’articulation produise le son. L’IRM montre une sorte de flash dans l’espace entre les extrémités des os lorsqu’ils se séparent. Puis lorsque les surfaces des os se rejoignent, la bulle disparaît rapidement. Mais cela arrive après que le bruit ait été émis.

La question subsidiaire est de savoir si c’est mauvais pour la santé. Sur ce point on peut se référer à l’expérience de Donald Unger. Pendant 60 ans il a fait craquer les articulations d’une de ses mains au moins deux fois par jour, sans jamais le faire sur l’autre. Au bout de 60 ans ce médecin ne souffrait d’aucune arthrite ou arthrose.  Donc faire craquer ses doigts serait sans danger. Mais pour être parfaitement honnête il faut citer une étude de 1990 qui indiquait elle, que faire craquer ses articulations sur une longue période provoquait des gonflements.

2 commentaires

2 commentaires

  1. Osine

    14 janvier 2019 at 20 h 58 min

    Bonjour,
    Manquez vous d’inspiration pour votre Podcast ? Le fait qu’une personne fasse une chose sans grande conséquence est une explication scientifique suffisante ?
    Dans ce cas, je connais une personne qui a fumé toute sa vie sans avoir de problème des poumons…

    • chosesasavoir

      16 janvier 2019 at 1 h 29 min

      Bonjour, relisez le dernier paragraphe, j’utilise le conditionnel et tempère toute éventuelle conclusion hâtive en mentionnant une étude aux résultats contraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre