Culture Générale

Pourquoi dit-on la « portion congrue » et « avoir un Jules » ?

expression

S'abonner à la chaine Culture Générale sur iTunes
La « portion congrue » est une quantité réduite au strict minimum. Elle représente des ressources minimes et s’avère souvent insuffisante.

Cette expression date d’une pratique religieuse au Moyen Age. A cette époque les paysans devaient payer de nombreuses taxes dont la dîme, qui pouvait représenter jusqu’à 10% des récoltes et qui était reversée à l’Eglise.
Mais dans certaines paroisses, elle n’était pas prélevée directement par le prêtre. Un supérieur s’en chargeait et reversait une partie à la paroisse locale. La majeure partie pouvait rester entre les mains de la personne de haut rang qui l’avait collectée et être utilisée à des fins floues. Mais ils en redistribuaient quand même une petite partie en guise de salaire. La somme était calculée suivant la charge, le nombre de personnes et les taxes reçues par ailleurs. Mais la somme était tellement peu élevée qu’elle était généralement insuffisante pour que l’abbé puisse en vivre et assumer sa fonction correctement.

Pourtant la «portion congrue» vient du latin congruus, qui ­signifie convenable, correct. Elle était donc censée être suffisante, en tous cas aux yeux de celui qui la redistribuait.

Le “Jules” de l’expression « avoir un Jules » a bel et bien existé. Il exista ou plutôt vous allez voir pourquoi, elle exista, au 18ème siècle dans l’entourage de Marie-Antoinette.

Madame de Polignac était l’épouse de Jules de Polignac et se faisait parfois appelée le « Jules de la reine ». Les deux femmes étaient très amies. Marie Antoinette passait beaucoup de temps avec celle qui était devenue sa confidente, notamment au château du Petit Trianon.

Madame de Polignac devient duchesse en 1780. Très jalousée, la rumeur courut que les deux femmes étaient amantes.  Pour pouvoir en parler sans désigner trop clairement Madame de Polignac, on prenait soin de la surnommer «Jules» du prénom de son mari.
A la révolution, Madame de Polignac mourut cinquante jours après la reine.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre