Culture Générale

Pourquoi dit-on “éclairer la lanterne” et “faire un four” ?

lanterne

S'abonner au podcast
Quand quelqu’un explique quelque chose à quelqu’un d’autre, lui donne des informations sur un sujet, on peut dire qu’il «éclaire sa lanterne».

Cette formule trouve son origine dans une fable du 18ème siècle de Jean-Pierre Claris de Florian, intitulée Le singe qui montre la lanterne magique. Il y conte le récit de Jacqueau, un singe savant, qui rassemble des chiens, chats, oiseaux, et autres animaux et qui essaie de les impressionner en utilisant une lanterne magique. Malheureusement pour lui, pendant qu’il fait sa démonstration, il oublie de l’allumer. Les sanimaux dans le noir ne saisissent alors pas du tout le but du spectacle.

Suite à la publication de cette fable on se mit à dire quand quelqu’un oubliait un détail important dans un récit, qu’il avait «oublié d’éclairer la lanterne». Puis progressivement le sens de l’expression se fixa sur celui que nous connaissons aujourd’hui. De nos jours donc, quand on explique quelque chose, c’est un peu comme si nous étions le singe savant et qu’éclairant la lanterne dans la salle de spectacle tout le monde pouvait saisir le sens de la représentation.

Quant à la seconde expression, “faire un four”, elle vient de l’association faite au 17ème siècle entre l’obscurité du four et l’obscurité d’une la salle de théatre où les lumières sont éteintes pour faire des économies compte tenu du très petit nombre de spectateurs.

Cette expression est à rapprocher d’une autre: “faire un bide” qui date du 19ème siècle et qui elle aussi a pour ogirine le théatre. Dès le 14ème siècle le mot « bedon » signifiait « gros ventre » en langage populaire. « Faire un bedon » ou « faire un bidon » était utilisée pour désigner la fuite. On se mit à l’utiliser quand un acteur trébuchait en scène et atterrissait sur le ventre.

Parallèlement elle servit à décrire l’échec d’un comédien dans sa tentative de produire un effet. Il quittait alors la scène “en rampant” au sens figuré, c’est-à-dire précisément sur le “bide”.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre