Culture Générale

Pourquoi dit-on un “bazooka” et un “froid de canard” ?

bazoo

S'abonner au podcast
Selon le Larousse, un bazooka est une arme antichar, “un tube en tôle ouvert aux deux extrémités, tirant un projectile autopropulsé de 75 mm”.

Il s’agit du fameux lance-roquettes transportable. Il fut notamment utilisé par les américians pendant la guerre de 1939 – 1945 afin de détruire les blindés allemands.

Ce terme peut sembler étonnant. Et son origine l’est. Il ne vient pas du tout du domaine militaire mais du champ lexical de de la musique. Ce long tube rappelle un instrument de musique très paticulier qui fut mis au point par un artiste célèbre aux Etats-Unis Bob Burns au début du 20ème siècle. Fabriquant ses propres instruments étant enfant, il inventa en 1918, une espèce de trombone à coulisse avec un long tube de métal pour le groupe dans lequel il jouait. Son fonctionnement était très simple: deux tubes l’un dans l’autre et un entonnoir pour diffuser le son.

Bob Burns lui même l’avait surnommé « bazooka » en référence à un terme argotique anglais, “bazoo”, autrement dit « bavard » mais qui rappelait aussi le son sourd émis par l’instrument.

Comme on l’a dit il s’agit d’une des premières armes anti-char pouvant être utilisées par un fantassin, sans moyen de tractage. Les américains le produirent en premier puis les allemands, qui le nommèrent Panzerschreck, aux performances supérieures à celles du bazooka.

Seconde expression, un « froid de canard » pour dire “de très bases températures”. Cette formule a priori peu sympathique pour l’oiseau est en fait une référence à la période à laquelle on le chasse, durant l’automne et l’hiver.

On comprend donc aisément pourquoi les chasseurs, maudissant leur proie qui les oblige à rester immobiles dans le froid, près de lacs gelés, ont choisi d’associer le froid au canard !

D’autres expressions françaises permettent d’exprimer la rigueur d’un cliamt, comme un un « froid de gueux » ou un « froid de tous les diables ». Mais si certaines langues étrangères font également référence à des animaux pour désigner les basses températures, il s’agit pas forcément de canards ! Au Brésil on dit par exemple un « un froid de chien » !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre