Culture G.

Pourquoi dit-on « bassiner » quelqu’un et « être fada » ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
« Bassiner quelqu’un » signifie depuis le 19ème siècle l’importuner, l’agacer. Deux hypothèses existent sur son origine.
Pour certains, « bassiner » vient de la « bassinoire », ce dispositif en cuivre qui présentait un couvercle perforé et qui, rempli de braises, servait à chauffer les lits durant le mois d’hiver. La formule « bassiner » (quelqu’un) consiste à exprimer l’idée que l’on échauffe l’esprit de cette personne, comme la bassinoire chauffait les lits.

Pour d’autres ce verbe viendrait d’un autre verbe plus ancien, « baciner », qui voulait dire en ancien français “frapper sur un bassin de cuivre pour annoncer quelque chose”, pour faire simple « tambouriner ». Ensuite ce verbe aurait désigné l’action d’importuner quelqu’un autant que le bruit des tambours.

Deuxième expression, « être fada ». Dans le sud, en particulier à Marseille et dans la région elle signifie « être fou », « dingo », « fêlé ». On peut dire « il est fada celui-là ! ».
Le mot « fada » semble à première vue étrange. Il vient de la langue provençale où il servait à qualifier les individus touchés par les fées. En effet en occitan « fado » désignait la déesse de la destinée. On disait donc « fada » pour une personne naive qui portait sur le monde un regard d’enfant.
Mais de nos jours on ne croit guère aux fées. On se moque plutôt de celui qui y croit en leur existence. Ainsi le fada est devenu l’idiot du village, le dérangé !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre