Tech/Science

Boulier et machine d’anticythère, les ancêtres de l’ordinateur

anticythere boulier

Si l’on cherche dans l’histoire de la technologie le plus ancien ancêtre de l’ordinateur, c’est-à-dire la première machine capable d’effectuer des calculs, si rudimentaire soit-elle, il faut admettre que le boulier est un candidat sérieux.

En effet il fut bien le premier mécanisme se rapprochant de l’ordinateur qui fut utilisé par l’homme pour compter. Développé avant même l’écriture des nombres, il permettait de faire facilement des additions et des soustractions.
Le premier exemplaire connu est la table de Salamine. Elle fut découverte en Grèce et fut semble-t-il utilisée il y a plus de 2000 ans, plus exactement en 300 avant Jésus-Christ.

Mais tout porte à croire que bien avant elle, 200 ans plus tôt, les Égyptiens mais aussi les Perses et les Grecs utilisaient déjà des bouliers, dont malheureusement aucun ne traversa les siècles en raison de leur matériau périssable. On en a retrouvé la mention dans un des premiers textes sumériens daté de 2500 avant Jésus-Christ.
Sur le continent américain on trouve également sa trace,  chez les Mayas, Incas et Aztèques qui utilisaient des appareils très approchants.

Si on s’attache maintenant à désigner un appareil un peu plus sophistiqué, la première machine considérée comme un calculateur analogique permettant de calculer des positions astronomiques, éclipses ou positions des étoiles par un mécanisme de roues impliquant les mois Grecs et les signes du zodiaque est la machine d’Anticythère.

On en trouva un exemplaire et un seul, dans une épave grecque et daterait de 150 avant Jésus-Christ.

La machine d’Anticythère  est un mécanisme complexe, en bronze qui comprend des dizaines de roues dentées, solidaires, figurant sur plusieurs niveaux et présentant différentes inscriptions grecques.

Les fragments de l’unique exemplaire qui ait été retrouvé et qui sont conservés au musée national archéologique d’Athènes, proviennent du modèle découvert en 1901 dans une épave, près de l’île grecque d’Anticythère, entre Cythère et la Crète. Il s’agissait de l’épave d’une galère romaine d’une trentaine de mètres.

Source


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre