Culture G.

Pourquoi appelle-t-on les policiers, les « poulets » ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Ce surnom remonte au 19ème siècle. Plus précisément à l’année 1871. Cette année-là de mars à mai 1871, il y a à Paris une insurrection contre le gouvernement. Cette révolte est très célèbre, c’est la “Commune de Paris”. De quoi s’agissait-il ? Rapidement, une rébellion pour partie en réaction à la défaite française contre la Prusse de 1870 et à la capitulation de Paris et une révolte donc dirigée contre le gouvernement, issu de l’Assemblée nationale et qui venait d’être élue au suffrage universel.

Durant des deux mois les bâtiments de la Préfecture de police sont incendiés. Le maire de Paris d’alors, Jules Ferry, prend alors la décision de relocaliser la Préfecture de police sur l’île de la Cité. Il l’installe donc au fameux 36 quai des Orfèvres.

Mais jusque-là cet endroit sur l’île de la Cité le lieu était réservé à un marché spécialisé dans le vente de volailles. Cette caserne construite à l’emplacement de l’ancien marché aux volailles de la capitale explique naturellement le sobriquet que les parisiens utilisèrent très vite pour qualifier les policiers.

Puisqu’on parle de la police et des expressions j’en profite pour vous redonner l’explication de l’expression «22 v’là les flics !». J’y avais déjà consacré un podcast en octobre dernier mais pour ceux qui l’aurait raté voici ce que vous pouvez rapidement retenir. Il existe plusieurs explications, mais une, liée à l’imprimerie est  la plus largement retenue.

Au 19ème siècle ceux dont le rôle était de composer les textes avant impression, les « linotypistes »,  avaient instauré un code typographique pour prévenir de l’arrivée de quelqu’un d’important, surtout responsable. Ce code était 22. Pourquoi ? Parce qu’en imprimerie la taille des lettres est désignée par des chiffres. Le corps 22 est très grand. Il convenait parfaitement pour signifier la place hiérarchique du chef d’atelier. Aussi si un des ouvriers criaient «22», tout le monde comprenait qui était sur le point de se présenter. On dit même que le «44» fut un temps utilisé s’il s’agissait d’un responsable encore plus important. Puis naturellement le 22 fut utilisé pour désigner d’autres individus dépositaires d’autorité, les policiers.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre