Santé

A quoi est due la dépression saisonnière ?

depression

S'abonner au podcast
La dépression saisonnière consiste en un épisode dépressif étroitement lié à une diminution de l’exposition à la lumière naturelle durant les jours d’hiver.

On considère que 3 % de la population européenne est concernée.

Cette dépression se caractérise par les symptômes suivants: diminution de l’énergie, baisse de la libido, état de somnolence constant et envie accrue de manger du sucre.

Mais un état dépressif ne peut être qualifié de dépression saisonnière que s’il touche un individu 2 années de suite, l’hiver en l’occurrence.

Ce type particulier de dépression affecte davantage les femmes que les hommes, dans des proportions considérables, 5 fois plus. Par ailleurs les populations concernées sont naturellement celles qui connaissent de grandes variations dans la durée des journées entre les saisons, surtout entre l’hiver et l’été. Il s’agit donc des personnes habitants loin de l’équateur.

La science a du mal à expliquer les raisons exactes de cet état. On sait qu’en pénétrant par les yeux, la lumière tient un rôle central dans la régulation des rythmes circadiens, c’est-à-dire ceux qui s’échelonnent sur 24 heures, comme l’heure d’éveil et d’endormissement, les taux d’hormones…
On pense que la dépression saisonnière serait liée à un mauvais métabolisme de la mélatonine et de la sérotonine. En effet leur sécrétion dépend en partie de la stimulation par la lumière de la rétine.

Quant au traitement il consiste à s’exposer à la lumière. Il s’agit de la luminothérapie. Elle permet de traiter les symptômes en s’exposant à 10.000 lux pendant une demi-heure tous les jours pendant au moins 2 semaines.

La luminothérapie est également employée pour lutter contre d’autres symptômes eux aussi liés à un dérèglement de l’horloge biologique interne. Il peut s’agir de troubles du sommeil, du syndrome prémenstruel, pour combattre le décalage horaire ou le travail de nuit. S’agissant par exemple des troubles du sommeil des études ont montré que des séances de luminothérapie amélioraient les différents problèmes comme l’éveil matinal précoce, l’insomnie initiale et les difficultés d’endormissement.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre