Voyage

Pourquoi Rio De Janeiro fut la capitale du Portugal ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Les événements qui dominèrent la politique européenne du début du XIXe siècle, et notamment la volonté hégémonique de Napoléon Ier, se traduisirent, entre autres conséquences, par la promotion de Rio de Janeiro au rang de capitale du Portugal.

Une cour en exil

Dans sa lutte contre l’Angleterre, Napoléon Ier, en 1806, voulut imposer le Blocus continental à une Europe qu’il avait en grande partie sous sa coupe. C’était pour lui le meilleur moyen d’asphyxier sa rivale, en la privant du vaste marché européen.

Or, le Portugal regimba contre une politique qui allait à l’encontre de ses intérêts vitaux. Depuis le XVIIIe siècle, le pays avait en effet noué une relation privilégiée avec l’Angleterre, vers laquelle il exportait ses vins déjà réputés.

Plutôt que de céder aux exigences françaises, et d’accepter un blocus ruineux pour l’économie du pays, les dirigeants portugais préfèrent l’exil. Devançant l’armée du général Junot, la reine Marie Ière, son fils, le prince Jean, régent du Royaume, et toute la cour s’embarquent sur des navires en partance vers le Brésil.

Colonie portugaise depuis 1763, le pays accueille la flotte royale, qui accoste à Bahia en janvier 1808. S’installant à Rio de Janeiro, elle fait de cette ville la capitale du Portugal.

Une capitale éphémère

Rio de Janeiro ne resta pas longtemps la capitale du Portugal et, à ce titre, la seule ville hors d’Europe à se poser comme la capitale d’un pays européen.

Dans un premier temps, le roi Jean VI, fils de Marie Ière, refuse de rentrer au Portugal, pourtant libéré de l’emprise française dès 1811. Au contraire, il proclame, en 1815, l’avènement d’un Royaume uni de Portugal, du Brésil et des Algarves.

Tandis que les Brésiliens se réjouissent de cette promotion, les Portugais goûtent peu d’être ravalés au rang de l’ancienne colonie brésilienne. Face au mécontentement de ses sujets européens, le roi doit rentrer à Lisbonne en 1821. Rio de Janeiro était restée treize ans la capitale du Portugal.

Dès l’année suivante, en 1822, le prince Pierre, fils de Jean VI, devient le premier empereur du Brésil, sous le nom de Pierre Ier.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre