Voyage

Pourquoi l’escalier du Potemkine est unique ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
L’escalier Primorsky, à Odessa, est resté célèbre pour avoir servi de cadre à une scène mémorable du film de Sergueï Eisenstein, “Le cuirassé Potemkine”, tourné en 1925. Cet escalier, qui mène au port, est conçu de manière à créer une illusion d’optique.

Un escalier majestueux…

Le port d’Odessa se trouvant en contrebas par rapport à la ville, il fallait imaginer un moyen commode pour les relier. Dans la première moitié du XIXe siècle, on décide de construire un escalier en pierre, pour remplacer les escaliers de bois et les sentiers qui menaient au port.

Quatre ans sont nécessaires pour édifier cet escalier monumental, qui, à l’origine, comprend 200 marches et s’élève à 27 mètres. Pour les passants qui viennent du port, cet escalier imposant sert d’entrée solennelle à la ville.

Sur toute la hauteur de l’escalier, les marches sont bordées par les arbres d’un jardin touffu. Les personnes craignant la montée peuvent emprunter un funiculaire, créé en 1906 à côté de l’escalier. Plus tard, il sera remplacé par un escalator.

En 1933, l’escalier fut rénové et chaque palier asphalté. Quant aux marches, elles furent recouvertes de granit rose.

…Et célèbre

Si cet escalier d’Odessa est fameux, c’est pour deux autres raisons. La première tient à sa conception. L’architecte qui l’a construit a créé une illusion d’optique. En effet, l’escalier est conçu de telle sorte que, vu d’en haut, il ne révèle que ses paliers.

En revanche, le passant qui l’aborde d’en bas ne distingue que les marches. Cette suite ininterrompue de marches, qui se déroule jusqu’au sommet de l’escalier, lui donne un aspect encore plus grandiose.

La renommée de l’escalier Primorsky vient aussi du célèbre film d’Eisenstein, “Le cuirassé Potemkine”. C’est sur ces marches, qu’ils ont l’air de descendre sans fin, que les soldats du tsar mitraillent les insurgés de la révolution russe de 1905, qui suit la mutinerie des marins du navire qui donne son nom au film.

Le plan du landau, que lâche sa mère morte et qui dévale les marches, est l’un des plus célèbres du cinéma mondial. L’escalier fut d’ailleurs longtemps connu sous le nom d’escalier de Potemkine.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre