Sciences

Pourquoi le “blob” est fascinant ?

bl

S'abonner au podcast
Le blob n’est ni un animal, ni une plante. Le “physarum polycephalum“, plus connu sous le nom de “blob“, ressemble vaguement à une éponge mais se trouve être une cellule géante aux caractéristiques étonnantes.

Cette amibe qui se loge dans des endroits sombres comme les souches d’arbre se déplace en “rampant” lentement, progressant d’un centimètre par heure. Le blob se nourrit de bactéries et de petits champignons et peut être de différentes couleurs, même s’il est le plus souvent jaune.

Mais quelles sont ses caractéristiques les plus fascinantes ?

Au dela de ses propriétés antifongiques, le blob, sans aucun cerveau ni système nerveux, est capable de trouver de la nourriture dans un labyrinthe. Il peut s’adapter et changer d’alimentation, et va jusqu’a s’auto régénérer.
Si on le découpe en plusieurs morceaux chacun va agir indépendamment. Et si vous les faites sécher, ils “dormiront” jusqu’a que vous les réveillez plusieurs années plus tard. Ils n’auront alors pas vieilli. Ils seront même tout neufs.

Placé dans des conditions de température et de nourriture adéquates, le blob est immortel.

Composé de plusieurs milliers d’individus unicellulaires formant un seul corps sans limite de taille, le blob serait également capable de mémoriser des informations et de les transmettre.

Le blob est même doté d’une certaine personnalité puisqu’il a été remarqué que le blob de souche américaine est assez agressifs, l’Australien plus pacifique, alors que le blob Japonais est un peu flémard.

Le blob semble bien être une forme d’intelligence parfaitement inédite.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre