Santé

Pourquoi a-t-on soif après avoir bu de l’alcool ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.

À partir d’un certain degré, la consommation d’alcool peut vous donner une vive sensation de soif. Si vous avez envie de boire de l’eau, c’est que l’alcool perturbe la production hormonale.

Le rôle de certaines hormones

La vasopressine est une hormone antidiurétique. Son rôle essentiel est de prévenir la déshydratation de l’organisme. Si un tel risque est repéré, le cerveau déclenche la production de cette hormone.

Ainsi libérée, la vasopressine agit sur les reins, favorisant ainsi une réabsorption d’eau par l’organisme.

Une autre hormone, baptisée FGF21, incite également à boire de l’eau la personne soumise à un certain régime alimentaire. On sait que la présence d’alcool, dans un tel régime, entraîne une production plus importante de cette hormone.

C’est la consommation d’alcool, ou de sucre, qui provoque la sécrétion de cette hormone, au niveau du foie. Pour atteindre le cerveau, le signal d’alerte, qui déclenche la production de l’hormone, suit d’ailleurs une voie spécifique.

Les chercheurs n’excluent d’ailleurs pas d’utiliser les spécificités de cette hormone pour mettre au point, à terme, un médicament permettant de limiter la consommation d’alcool.

Un fonctionnement perturbé par l’alcool

La consommation d’alcool provoque un dérèglement hormonal. En effet, des boissons contenant plus de 10% d’alcool empêchent la production normale de vasopressine. Cette perturbation hormonale sera d’autant plus forte que la consommation d’alcool est plus importante.

Le goût propre de l’alcool et la sensation de fraîcheur qu’il provoque peuvent d’ailleurs renforcer le phénomène en donnant la fausse impression d’être désaltéré. C’est ainsi que la consommation d’un verre d’alcool peut donner envie d’en boire un autre. Le consommateur s’enferme ainsi dans une sorte de cercle vicieux, aux conséquences dommageables.

Du fait de ce dérèglement hormonal, la réabsorption d’eau permise par la vasopressine est bloquée. Au contraire, la consommation d’alcool entraîne une production d’urine plus importante. Comme l’urine est surtout composée d’eau, ce phénomène contribue à la déshydratation de l’organisme.

Et ce d’autant plus que l’eau contenue dans l’alcool est loin de compenser celle qui est éliminée dans l’urine. C’est cette déshydratation de l’organisme qui entraîne la sensation de soif qu’on éprouve après avoir bu de l’alcool.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre