Santé

Les femmes enceintes peuvent-elles boire du café ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.

Dans l’esprit de nombreuses futures mères, le café durant la grossesse n’est pas recommandé. Quel est l’avis des spécialistes sur la question ?

Le café n’est pas incompatible avec une grossesse. Toutefois il est important de ne pas abuser de ce produit énergisant et stimulant. En effet, la caféine contenue dans le café est connue pour provoquer une augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle. Ces deux facteurs peuvent avoir une incidence négative sur la santé de la future mère mais également sur le développement du fœtus car la caféine est capable de traverser le placenta et diffuser dans l’organisme de l’embryon.

Une consommation excessive de café peut entraîner un risque accru de fausses-couches ou des naissances prématurées. Une étude norvégienne réalisée auprès de 60 000 femmes enceintes a montré qu’une femme consommant entre 200 à 300 mg de caféine par jour avait plus de risques de donner naissance à un bébé de poids plus faible qu’une femme n’ayant ingéré que 50 mg de caféine quotidiennement durant sa grossesse.

Une autre étude réalisée par l’Inserm, un organisme français, a montré que la caféine avait une influence sur le développement neuronal du fœtus. Cette recherche a été menée sur des souris. La consommation de café chez la souris en gestation conduit à la naissance de souriceaux présentant un taux d’épilepsie plus élevé.

De plus, les femmes enceintes sont souvent sujettes aux brûlures d’estomac or un café augmente l’acidité gastrique et risque d’accroître ces symptômes. Pour réduire ces effets, il est préférable de ne pas boire un café à jeun.

Ainsi, les médecins recommandent aux femmes enceintes de ne pas dépasser 300 mg de caféine par jour, soit environ deux tasses de café. Attention, les taux de caféine dépendent du type de café donc sachez bien lire les étiquettes et cette substance stimulante est également présente dans le thé, les canettes de cola, certaines boissons énergisantes et le chocolat.

Après l’accouchement, consommer du café ne pose pas de problème jusqu’à environ 2 à 3 tasses par jour pour les femmes qui allaitent. Toutefois, si le bébé se montre très agité avec un sommeil perturbé, il est souhaitable de réduire voire d’arrêter le café le temps de l’allaitement.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre