Culture Générale

Comment le grog a-t-il été inventé ?

grog

S'abonner au podcast
Le grog, cette boisson faite pour se réchauffer et conseillée pour soulager les premiers symptômes du rhume ou de la grippe, est composée de rhum et d’eau ou de lait chaud, auquel on peut ajouter du citron. Son origine est singulière.

Pour la comprendre il faut commencer par dire qu’à partir de la conquête de la Jamaïque par les britanniques en 1655, le rhum remplaça sur les navires les grosses quantités de bière servies aux marins. Certains cumulant en effet plusieurs rations pour obtenir un plus grand état d’ébriété. C’est en 1740, pour réduire leur consommation de rhum et l’alcoolisme largement partagé dans les équipages, que l’amiral anglais Edward Vernon eut l’idée d’ajouter un litre d’eau chaude à chaque quart de litre de rhum et imposa que le liquide soit distribué en deux fois, le matin et en fin d’après-midi. Ensuite l’eau pouvant avoir rapidement un gout écoeurant, il donna son accord pour qu’on y ajoute un peu de jus de citron, connu par ailleurs pour ses propriétés antiscorbutiques.

Cette boisson s’imposa rapidement sur les bateaux. Par exemple dès 1804 le capitaine William Clark remontant le fleuve Missouri écrit: « Nous avons retrouvé l’équipe dans une grande confusion. […] Certains même ont failli être tués. […] Je les ai réconfortés avec un peu de grog ». Dès 1757 la boisson fut même imposée à l’ensemble de la Royal Navy  jusqu’en 1970 !

Mais revenons à Edward Vernon, car on lui doit l’appellation même de “grog”.  En effet il avait pour surnom « le vieux grog » en raison d’un vêtement qu’il portait et qui était fait d’une étoffe grossière, “grogram en anglais. La boisson prit ainsi le surnom de l’amiral.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre