Santé

Pour éviter les crampes faut-il vraiment boire salé ?

cra

S'abonner au podcast
Vous avez surement déjà entendu cette astuce de grands-mères. Pour éviter d’avoir des crampes il faudrait boire salé. Mais en réalité ce n’est pas si simple. Tout dépend du type de crampes.

L’astuce des boissons salées est efficace pour les crampes dites des “sportifs”, c’est à dire celles qui sont causées par une perte importante de sodium, un sel minéral, par la transpiration durant l’effort. On les appelle “crampes de chaleur”.

En revanche ces mêmes boissons n’auront aucun effet s’il s’agit de crampes survenant en dehors de tout effort, au repos ou même pendant que vous dormez.

Mais encore aujourd’hui l’origine des crampes est mal connu. Il peut s’agir on l’a dit d’une perte de sodium par sudation, de déficits ou carence en minéraux, ou encore d’une hyperexcitabilité neuromusculaire.

En dehors des sportifs on sait que les personnes qui ont des problèmes de circulation dans les jambes en souffrent souvent, mais aussi les femmes enceintes, en raison pense-t-on d’un déficit en magnésium ou en calcium.

Mais boire de l’eau salée ne veut pas dire boire de l’eau de mer ! L’eau de mer a un effet pervers, elle déshydrate le corps en raison même de sa salinitié. L’eau des cellules les quitte par effet d’osmose, provoquant une déshydratation. Car l’eau de mer contient 30 à 40 grammes de sels dissous par kilogramme d’eau (pour l’eau douce c’est 1 gramme). Ainsi en buvant de l’eau de mer, l’eau contenue dans nos cellules franchit la membrane et va rejoindre le liquide plus salé, provoquant la mort des cellules déshydratées. Le corps doit alors éliminer cette trop grande quantité de sel. Pour y parvenir, il demande de l’eau douce. D’où une sensation accrue de soif !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre