Culture Générale

Pourquoi dit-on “ramener sa fraise” et “se faire lyncher” ?

exp

S'abonner au podcast
le savez, l’expression « ramener sa fraise » désigne le fait pour une personne d’intervenir souvent dans une discussion de façon injustifiée, soit parce que le sujet ne la concerne pas soit parce que son avis n’a pas été solicité; le tout un air souvent prétentieux.

Mais pourquoi donc faire référence à ce fruit ? Cette formule argotique qui est apparue au début du 20e siècle utilise le mot « fraise » dès l’origine pour désigner la « tête ». Dès le départ donc, « ramener sa fraise » signifie ramener sa tête, c’est-à-dire par extension sa propre personne. Ne dit-on pas d’ailleurs « la ramener », sans plus de précision.

Quant au verbe “ramener” il semble provenir de formes plus anciennes. On disait jadis “ramoner” pour dire “râler”. Ce qui explique pourquoi à l’origine l’expression « ramener sa fraise » signifiait « rouspéter », « être bougon ». Puis la signification évolua vers celle que nous connaissons aujourd’hui.

Ensuite, seconde expression du jour, « se faire lyncher » c’est à dire subir les coups d’une foule jusqu’à ce qu’à la mort. On peut parler au sens figuré d’un « lynchage médiatique » pour désigner l’acharnement des médias à critiquer sans relâche une personne.

Cette curieuse expression vient nom de famille d’un juge autoproclamé de l’Etat de Virginie aux Etats-Unis, du nom de Charles Lynch (qui était planteur et colonel). Durant la guerre d’Indépendance ce M. Lynch organisait de faux procès dans le but de punir ceux qu’il soupçonnait de soutenir l’ennemi britannique.

Or à tous les coups, la peine requise consistait en l’exécution des « prévenus », qui se trouvaient être le plus souvent membres de la communauté noire. Et par la suite cette pratique se répandit alors aux Etats-Unis.

En France le mot « lynchage » fut utilisé pour la première fois par Stendhal dans sa correspondance, après qu’il ait lui-même assisté à ces actes.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre