Culture Générale

Pourquoi dit-on être “chauvin” et la “langue de bois” ?

langue de bois

S'abonner au podcast
Commençons par l’expression “être chauvin”, qui signifie vous le savez être exagérément patriote, souvent au détriment d’autres pays.

Elle trouve son origine dans un personnage imaginaire singulier, un militaire, plus exactement un soldat de l’armée napoléonnienne dénommé Nicolas Chauvin. Il s’agit non pas d’une personne mais d’un personnage, donc d’une personne qui figure dans une œuvre… en l’occurence théâtrale.

Ce fameux Chauvin apparait ainsi dans une pièce de 1821, Le Soldat laboureur d’Eugène Scribe, et par la suite dans différentes caricatures. Scribe écrivit plus de 450 pièces de théâtre durant la première moitié du 19e siècle !

Ce soldat naif mais très enthousiaste au combat, lourdement blessé (à de nombreuses reprises, 17 fois !) de surcroit, reçoit la Légion d’honneur. Très patriote, il nourrit pour la France et l’Empereur un amour sans limite.

Voilà comment le terme “chauvin” fit son entrée dans la langue française. D’abord pour désigner un patriote belliqueux puis toute personne qui clame haut et fort son amour exagéré pour la patrie.

Enfin le terme de « chauvinisme » apparait dès 1840 et connait un si grand succès qu’il est repris dans plusieurs langues étrangères comme l’anglais ou l’allemand.

Maintenant passons à la seconde expression: pratiquer “la langue de bois”, qui comme vous le savez consiste à éviter de dire les choses clairement. Eviter d’énoncer une réalité en utilisant des tournures d’ordre général.

Cette formule date du 19e siècle et vient de Russie. Là-bas avant la Révolution, la formule « la langue de chêne » désignait la bureaucratie tsariste, et de manière générale toute administration extrêmement lente, pointilleuse, dure, à l’image de l’arbre, le chêne.

Puis la formule a été utilisée en Pologne pendant le mouvement Solidarność (cette fédération de syndicats polonais dirigée à l’origine par Lech Wałęsa qui dans les années 1980 a joué un rôle clé dans l’opposition au régime de la République populaire de Pologne). C’est à ce moment là qu’elle devient “langue de bois”. On l’utilise pour critiquer le régime soviétique. Enfin les jouralistes français la reprennent.

Chez nous elle n’a donc qu’une quarataine d’années !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre