Culture Générale

Pourquoi dit-on “avoir le cœur qui bat la chamade” et “déclarer forfait” ?

chamade

S'abonner au podcast
“Avoir le coeur qui bat la chamade” signifie avoir le coeur qui bat très vite, en raison d’une attirance pour autrui.

Le terme “chamade” semble énigmatique. Il vient du piémontais ‘ciamada’ qui signifiait un “appel”. Apparu au 17e siècle sur les champs de bataille il était utilisé pour désigner un roulement de tambour ou une sonnerie de trompette, dans tous les cas un signal militaire destiné à indiquer son souhait de se rendre, de captuler ou de faire une trêve pour ramasser ses morts ou entamer une négociation.

Dans l’expression on retrouve bien l’idée de se rendre, d’être prêt à tomber pour une personne.

Quant à la seconde expression, “déclarer forfait”, elle a pour origine le terme anglais “forfait”. On l’utilise en France depuis la première moitié du 19e siècle. En Angleterre il désignait à l’origine la somme d’argent que devaient payer les propriétaires des chevaux qui, alors qu’ils étaient inscrits pour participer à une course hippique, étaient absents sur la ligne de départ.

Ensuite le terme garda cette signification mais en dehors du cadre hippique pour qualifier toutes indemnités ou dommages et intérêts demandés pour réparer une obligation ou un engagement non tenu.

Puis, à la fin du 19e siècle on vit apparaitre la formule « déclarer forfait » dans le milieu cycliste d’abord, puis dans tous les sports.

Enfin le langage courant se mit à lui donner le sens de « renoncer à poursuivre une action », abandonner.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre