Sciences

Comment fut découvert le plus ancien site Maya ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Notre connaissance de la civilisation maya s’est enrichie d’une nouvelle découverte, et non des moindres. Et c’est grâce à un appareil doté d’une technologie innovante que des archéologues ont repéré, dans une région du Mexique, un immense ensemble de constructions, édifiées par les Mayas.

Une nouvelle technique

Le site d’Aguada Fénix a été découvert dans le Tabasco, un État mexicain de la péninsule du Yucatan. Dissimulé par une végétation luxuriante, il n’avait pas été remarqué, malgré la taille impressionnante de ce complexe de bâtiments.

Pour le repérer, les archéologues ont utilisé un appareil baptisé “Lidar”, contraction de “Light detection and ranging”. Cet instrument est une sorte de radar, qui fonctionne, non avec des ondes radio, mais avec des impulsions laser.

Embarqué à bord d’un avion, le “Lidar” envoie des impulsions laser, qui frappent le sol avant de réintégrer l’appareil. Cette technique, qui fait abstraction de la végétation, reconstitue les lieux avec une précision étonnante.

Une meilleure connaissance de la civilisation maya

Cette découverte affine notre connaissance du peuple maya. En effet, elle a permis de mettre au jour un ensemble monumental datant d’environ 1000 ans avant notre ère; ce qui en fait le monument le plus ancien attribué à la civilisation maya.

Présentant des caractères propres à la civilisation olmèque, qui précéda celle des Mayas, le site d’Aguada Fénix marque en fait la transition entre les deux peuples.

Il se compose d’une immense plateforme, longue de près d’un kilomètre et demi et large de 400 mètres. Contrairement à d’autres sites, les Mayas n’ont construit ici aucune des pyramides édifiées en l’honneur de leurs dieux. Cette immense suite de constructions, plus vaste que la pyramide de Gizeh, a nécessité le travail de 5000 hommes durant six années.

Même si les spécialistes ne sont pas certains de la destination de ces bâtiments, ils pensent qu’ils devaient servir de cadre à des cérémonies et des processions.

Cet imposant monument ne fut pas très longtemps utilisé par les Mayas. Il semble en effet qu’il ait été abandonné dès 75O avant notre ère. Les archéologues ne connaissent pas les raisons de cette désaffection.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre