Santé

Pourquoi bâille-t-on ?

baillement

S'abonner au podcast
Nous bâillons aussi bien quand nous sommes fatigués que nous nous ennuyons ou que bizarrement, nous voyons une autre personne le faire.

Hippocrate au 5ème siècle avant Jésus Christ pensait que le bâillement permettait d’inspirer du “bon” air et d’en expirer du mauvais. Et jusqu’au siècle dernier on pensait que bâiller permettait de régénérer le corps grâce à l’inspiration d’oxygène et à l’expulsion du monoxyde.

Mais aujourd’hui certains scientifiques pensent que le bâillement est en fait déclenché par une augmentation de la température du cerveau. A l’occasion d’un bâillement on inhale longuement et on finit par une rapide exhalation. Pendant ce temps, les muscles du crâne se contractent et s’étirent. C’est alors qu’un sang neuf et plus frais est conduit au cerveau et le sang plus chaud en est expulsé.

Mais en réalité les causes du bâillement restent largement méconnues. En tous cas il semble bien que le bâillement agisse comme un stimulant pour nous aider à rester vigilants. Sa complexité résulte du fait qu’il est le résultat de l’intervention de plusieurs neurotransmetteurs et hormones: dopamine, acétylcholine, ocytocine. Aussi il s’agit encore en grande partie d’une énigme.

Enfin sur le caractère communicatif des bâillements il serait en fait liés à notre capacité d’empathie. Les personnes les plus sensibles à cette étonnante contagion seraient d’ailleurs les plus empathiques.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre