Culture Générale

Quelle est la 27ème lettre de l’alphabet ?

alphabet

S'abonner au podcast
Notre alphabet contient aujourd’hui 26 lettres, de A à Z. Mais auparavant il y en avait une de plus. Jusqu’à la fin du 19ème siècle, après le Z, on trouvait un signe typographique spécial appelé l’esperluette: &.

Certains préfèrent le terme de « et commercial » pour ce huit dont les lignes se croisent (&) à sa base. Dans le langage courant, on l’appelait « ète ». Ligature des lettres E et T, il était préféré à « et » dans des mots tels que etc. (écrit alors « &c »).

Ce logogramme aurait été inventé soit par Marcus Tullius Tiro, secrétaire de Cicéron et linguiste du 1er siècle avant J.-C., soit par Alde Manuce, un imprimeur de Venise. Son usage en anglais – où il est connu sous le nom de ampersand – est plus courant qu’en français.

En France, son usage est aujourd’hui normalement limité aux raisons sociales, à l’exception d’abréviations d’usage courant comme « M. & Mme… » ou « Père & fils ».

A noter que si ajoute au 26 lettres de l’alphabet les lettres avec tréma, cédille, celles accentuées et les ligatures par exemple du e dans le a ou du o dans le e, on obtient en tout 42 lettres.

Le français fait partie des langues qui ont un alphabet. Mais ce n’est pas le cas de toutes. Parmi les 6000 langues existant dans le monde, seules 400 s’écrivent et cela ne signifie même pas qu’elles possèdent un alphabet. Par exemple le chinois utilise des caractères appelés sinogrammes. Ils sont des dizaines de milliers si on prend en considération leur nombre sur la durée totale d’existence de l’écriture chinoise. Si on restreint le compte aux sinogrammes encore utilisés il y en a entre 3 000 à 5 000. Chacun d’entre eux, contraiement aux lettres, renvoie à un objet ou une idée particulière. Voila pourquoi il y en a tant.

Il existe même des alphabets imaginaires. John Dee, un célèbre mathématicien, astronome, et occultiste britannique du 16ème siècle, essaya d’entrer en contact avec les anges. Son but était de leur poser des questions sur l’avenir. Des ces conversations avec les anges il en tira un alphabet, une écriture occulte. Dee l’appela simplement l’« écriture des anges ». Elle ne ressemble à aucune langue existante. Deux versions existent : une pour écrire rapidement à la plume, une autre plus soignée que les anges lui auraient transise plus tard.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre