Sciences

Pourquoi la vague Draupner est-elle célèbre ?

draup

S'abonner au podcast
La vague Draupner (aussi connue sous le nom de la “Vague du nouvel an”) est une célèbre vague scélérate.

Pour mémoire une vague scélérate est une vague dont la taille et la force ne correspondent pas aux conditions météorologiques dans lesquelles elle intervient, et qui est susceptible de causer des dégâts considérables. Très rares, l’existence de ces vagues gigantesques qui apparaissent brusquement fut longtemps contestée, et on commence tout juste à comprendre leur formation et leur origine.

Pourtant par le passé on avait déjà observé de telles vagues. Comme celle de 33 mètres qui s’était abattue sur l’USS Ramapo en 1933. Mais les mesures dont on disposait ne permettait pas aux scientifiques de se pencher sérieusement sur la question.

Jusqu’au jour où un de ces murs d’eau fut détecté très clairement et enregistré dans le détail. Cela eut lieu le 1er janvier 1995 sur la plate-forme pétrolière Draupner située en mer du Nord, au large de la Norvège. Une vague qui n’ingligea heureusement que des dégâts mineurs à la plateforme elle-même; mais sa taille parfaitement mesurée est impressionnante: 25 m de haut.

Une vague de plus de 25 mètres de haut donc, alors que l’amplitude de la houle ne dépassait pas 10 mètres. Ce qui suffit à la qualifier de scélérate, puisque que le critère est le suivant: la hauteur doit être supérieure au double de celle de la houle. Une vague immense donc, sortie de nulle part.

Chose rare et précieuse, nous l’avons dit, cette vague du 1er janvier pu être enregistrée par des instruments scientifiques.

Aussi pour mieux comprendre le phénomène des vagues scélérates, des scientifiques des universités d’Oxford et d’Édimbourg ont cherché à recréer la vague Draupner dans leur laboratoire, grâce aux données enregstsrées par les capteurs de la plateforme.

Leurs travaux montrent que le phénomène se produit quand deux fronts se croisent à un angle de 120°.

La vague alors obtenue ressemble étonnament à la plus célebre jamais représentée, celle du peintre japonais Hokusai. La Grande Vague de Kanagawa, première estampe des Trente-six vues du Mont Fuji et parue en 1831. Cette estampe serait la première représentation d’une vague scélérate.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre