Sciences

Qu’est-ce qu’une Rafale Radio Rapide ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.

Des chercheurs ont récemment identifié un signal radio d’un genre un peu particulier. Venant des confins de l’espace, ce signal extrêmement bref a été baptisé Rafale Radio Rapide (ou FRB en anglais). D’une étonnante régularité, ce sursaut radio rapide, comme on l’appelle aussi, n’a pas encore livré tous ses secrets.

Des signaux radio particuliers

Une Rafale Radio Rapide se manifeste, durant un temps extrêmement court, par une intense décharge de photons, qui emprunte les longueurs d’onde radio.

De tels signaux ont déjà été enregistrés par le passé. Les astronomes les ont détectés pour la première fois en 2007. Certains émettaient une seule fois, d’autres de manière aléatoire.

Au contraire, le signal qui vient d’être repéré se manifeste avec une surprenante régularité, tous les 16 jours environ.

Cette particularité a permis d’apprécier la distance qui nous sépare de l’émission de ce FRB. La source du signal se trouverait à environ 460 millions d’années-lumière de la Terre, en périphérie d’une lointaine galaxie.

Les origines du phénomène

Les Rafales Radio Rapides conservent une grande part de leur mystère. Les astronomes se sont posé de nombreuses questions sur leur origine possible.

Pour expliquer le phénomène, les scientifiques ont pensé aux supernovae, ces spectaculaires explosions d’étoiles, ou aux magnétars, des étoiles à neutrons, dotées de champs magnétiques très puissants.

Le signal pourrait également provenir d’un trou noir ou d’une étoile de Planck, plus dense encore qu’une étoile à neutrons. La possibilité d’une manifestation de vie extraterrestre a même été envisagée.

Mais la périodicité régulière de la Rafale Radio Rapide qui vient d’être repérée permet d’apporter des réponses plus précises.

Comme la zone d’émission du signal a pu être détectée en bordure d’une galaxie, il ne peut pas provenir d’un trou noir massif, qui se situe au centre d’une galaxie. Les astronomes avancent donc une autre hypothèse.

Le signal radio serait émis à partir d’une étoile à neutrons, autour de laquelle tournerait une autre étoile. L’interruption du signal, durant une période déterminée, serait due au passage de l’astre devant l’étoile à neutrons.

En tous cas, les caractères spécifiques de ce nouveau signal radio offrent aux chercheurs des conditions d’observation inégalées.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre