Sciences

Qu’est-ce que le bélinographe ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Avant Internet et l’utilisation des satellites, le bélinographe permettait de transmettre des photographies à distance. Mis au point au début du XXe siècle, cet appareil, inventé par Édouard Belin, fut peu à peu amélioré.

Le fonctionnement du bélinographe

C’est en 1908 qu’Édouard Belin présente son invention. Dans un premier temps, la photographie est transmise au moyen des lignes télégraphiques.

Grâce à un dispositif spécifique, la photographie devient un volume en relief. Elle est ensuite placée sur un cylindre mobile. Un palpeur analyse et décode ce relief, qui est converti en un signal électrique.

À l’autre bout du dispositif, un cylindre identique, tournant à la même vitesse, a été installé dans une chambre noire. Il est équipé de papier photographique et va convertir le signal reçu. Il suffira ensuite de développer le papier photographique pour obtenir la copie de l’image originelle.

Un appareil qui se perfectionne

En 1921, l’utilisation d’une liaison radio permet une amélioration de la transmission d’images. La même année, ce procédé permet, pour la première fois, d’envoyer, depuis la France, une photographie aux États-Unis. les photographies seront également transmises via les lignes téléphoniques.

Quelques années plus tard, en 1927, l’utilisation d’une cellule photoélectrique, pour analyser la photographie, améliore encore l’appareil. Les journalistes adoptent peu à peu l’invention d’Édouard Belin pour transmettre des documents à leurs journaux.

L’appareil mis au point en 1908 était très encombrant. Et il fallait souvent plus de dix minutes pour assurer la transmission de documents dont les contours étaient parfois un peu flous.

À la fin des années 1920, l’utilisation d’un procédé optique réduit les délais de transmission des photographies et améliore leur qualité. Celle-ci restera cependant assez médiocre. D’autres améliorations permettent de réduire la taille de l’appareil. Dès 1933, il tient tout entier dans une valise, qui pèse un peu plus de trente kilos. On finira également par utiliser du papier thermique pour fixer le document reçu.

Peu à peu perfectionné, le bélinographe est plus facile à utiliser. Il rendra ainsi les plus grands services jusque dans les années 1960. Dans certains pays, où les moyens de communication laissent à désirer, son usage est encore attesté en 1990.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre