Voyage

Quel est “l’archipel des onze mille vierges” ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Baptisé archipel des onze mille vierges par son découvreur portugais, Saint-Pierre-et-Miquelon est aujourd’hui une collectivité d’outre-mer française. Situé non loin du Canada, l’archipel, au climat âpre, est une destination qui, par ses traditions et ses richesses naturelles, vaut le détour.

Une histoire mouvementée

C’est en 1520 qu’un navigateur portugais découvre l’archipel. Il lui donne le poétique nom d’archipel des onze mille vierges. En 1536, Jacques Cartier, envoyé par François Ier pour reconnaître la côte méridionale de Terre-Neuve, rebaptise l’archipel “l’île Saint-Pierre”.

Dans le cadre d’une rivalité séculaire entre la France et l’Angleterre, des pêcheurs normands ou bretons s’établissent, dès le XVIe siècle, en ces lieux très poissonneux, pratiquant notamment la chasse à la baleine.

À plusieurs reprises, au cours du XVIIIe siècle, l’archipel est cédé aux Anglais et la population française déportée. Ce n’est que sous le règne de Louis XVIII, dans la première moitié du XIXe siècle, que la possession de Saint-Pierre-et-Miquelon sera définitivement reconnue à la France.

Des beautés naturelles

Si vous aimez le changement, vous ne sauriez rêver de terre plus dépaysante que l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon. Soumises à un climat océanique assez rude, battues par les vents et arrosées de pluies fréquentes, ces îles se signalent par l’aridité d’une végétation arctique, faite de lichens et de conifères.

Deux îles composent surtout l’archipel, celles de Miquelon et celle de Saint Pierre, qui, plus petite, abrite pourtant les neuf dixièmes de la population. Langlade, l’île aux Marins et d’autres îlots inhabités complètent l’ensemble.

Le voyageur pourra s’y promener, au long de sentiers pittoresques, et découvrir les côtes échancrées, dominées par des falaises à pic, les tourbières et les étangs qui dessinent la physionomie rude et un peu désolée de ce bout du monde.

Il pourra également observer de nombreuses espèces d’oiseaux, mais aussi des chevaux sauvages et même des lamas. Il lui sera peut-être donné d’admirer les évolutions des phoques ou des orques qui peuplent les parages de l’archipel.

Les petites maisons de bois colorées et les spécialités gastronomiques, fondées sur les recettes locales à base de morue, sont d’autres traditions de ce petit morceau de France aux confins du Canada.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre