Santé

Pourquoi ne faut-il pas secouer la tête quand on a de l’eau dans les oreilles ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Nous avons tous déjà fait l’expérience; après une douche ou un bain de mer: avoir de l’eau dans les oreilles. Le premier réflexe, pour s’en débarrasser, est de secouer la tête avec une certaine force. Or, ce geste comporterait des risques pour le cerveau, notamment chez les enfants.

Comment s’en est-on aperçu?

Des chercheurs américains se sont penchés sur cette question. Pour étudier l’impact de ce mouvement de la tête, ils ont reconstitué en laboratoire un système auditif humain, en trois dimensions.

Ils ont notamment utilisé des tubes en verre pour construire leur modèle. Ils ont pourvu cette installation de ressorts, afin de reproduire cette action consistant à secouer la tête. À partir de là, ils ont voulu constater ce qui se passe quand on fait ce mouvement pour expulser l’eau de ses oreilles.

Des dommages pour le cerveau

Les chercheurs se sont aperçus que la force d’accélération nécessaire pour faire sortir l’eau des oreilles était très grande. Elle serait dix fois supérieure à la force de gravité. Le fait de secouer sa tête avec une telle force pourrait, dans certains cas, provoquer l’apparition de lésions cérébrales.

Ce risque serait plus élevé chez les enfants. Comme tenu de l’étroitesse de leur conduit auditif, l’accélération mise en œuvre pour expulser l’eau des oreilles devrait être encore plus puissante. Des complications cérébrales pourraient donc apparaître plus facilement que dans le cas d’un adulte.

Comment expulser l’eau de ses oreilles?

Pourtant instinctif, le geste consistant à secouer la tête est donc à proscrire. Mais comment faire pour se débarrasser de cette eau importune?

Cela peut être d’autant plus délicat que l’eau, de par son comportement, a tendance à rester piégée à l’intérieur du conduit auditif. L’équipe de chercheurs américains propose pourtant un remède simple.

D’après eux, il suffirait, pour faire sortir l’eau récalcitrante, d’introduire au creux de l’oreille quelques gouttes de vinaigre ou d’alcool. Cette méthode devrait permettre à l’eau de s’écouler hors de votre oreille. Ces liquides auraient en effet la faculté de réduire la force de tension de l’eau, lui permettant ainsi de s’échapper.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre